• J.21, 28 septembre, de Oulan Bator à Kharkhorin

    Expédition en terre inconnue ...

     

    Aujourd'hui, je me lève très tôt : à 8h (si si, pour moi c'est très tôt) , parce qu'on démarre à 9h pour aller découvrir la Mongolie, la vraie, celle des steppes et des yourthes ! On quitte notre Auberge de Jeunesse surblindée, il y a Elodie, Bruno, Charlotte et moi. Quand on ouvre la porte pour sortir, notre guide Ulzi, est déjà là. 

    sortie d'UB, ça c'est de la banlieue surpeuplée ...

    Dans le minibus jeep, on découvre qu'on sera pas 4 mais 6 du voyage puisqu'il y a 2 français, Jessie et Loïc qui se sont greffés au voyage.

    Le gars de l'auberge qui nous a vendu l'excursion se souvenait qu'on tenait à être plus nombreux pour faire baisser le prix, du coup, c'est cool, on paiera moins. Et puis ils sont français donc cette semaine, mon cerveau va pouvoir se reposer !! Parce que les journées où on rencontre des gens, c'est vraiment super mais bonjour le mal de crane, mon anglais à deux balles m'impose pas mal de concentration, du coup là , repos !!! Même si Charlotte parle anglais, je pourrais quand même comprendre la plupart des conversations sans que ma cervelle entre en ébullition, une bonne chose.



    Et puis ça y est, c'est parti, on sort d'Oulan Bator et on rentre dans la Mongolie comme on en rêve sans trop savoir à quoi ça ressemble. J'ai l'impression d'être dans un épisode de "rendez vous en terre inconnue" : la guide et le chauffeur nous emmènent, comme ça, dans des endroits dont on ne sait pas grand chose, rencontrer des gens dont on ne sait rien, qui nous attendent pourtant... et déjà les paysages sont vraiment chouettes ...

     

    Une fois de plus, la route est folklo ! La route fait vite place à la piste et on est brinleballé à droite à gauche, et aussi en haut puisque je décolle littéralement de mon siège. Après s'être arrêté dans un supermarché et une station d'essence, on file tout droit, il y a un grand soleil et ça rend les paysages qu'on traverse encore plus beaux. On s'arrête manger au resto au bout de deux heures de route, un vrai resto mongol où les routiers s'arrêtent. La serveuse a un T-Shirt de Johnny Depp, normal. Le repas est l'occasion de faire connaissance avec notre chauffeur Déma. Il parle pas anglais mais la guide traduit. Elle, très gentille nous explique la suite du programme. Elle est jeune, très marrante et vive, très à l'écoute de ce qu'on veut sans être collante donc ça s'annonce très bien pour cette semaine.

     

    On reprend la route, parfois de grandes plaines arides, parfois des montagnes pas très hautes, et même des dunes de sable à un moment... bref, la Mongolie, c'est loin d'être toujours le même paysage, c'en est plusieurs et tous aussi beaux, avec un point commun : on voit toujours loin devant soi. Ecouteurs sur les oreilles, j'écoute Muse, ça va bien avec les grands espaces, avec le côté énorme et extraordinaire des paysages.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et puis il y a les animaux : la Mongolie, c'est le pays du cheval, certes. Mais j'ai envie de dire : c'est le pays des millions de chevaux ! Y en a plein des bouriquots ! Tous les 5km, une vingtaine, comme ça en liberté, tranquilles ... Des fois, y en a des tout seul ou deux/trois qui courent dans la plaine ... Y a aussi les vaches (très jolies, toutes pleines de longs poils!), les chêvres, les moutons (et oui mam, plein de beulots trop mignons - bon, c'est pour être bouffé, ça casse le charme-) et ... les chameaux. Qu'est-ce qu'ils foutent là ceux là ? Je sais pas d'où ils sortent mais ils sont là, énormes et majestueux, ouais, on le dit jamais assez, les chameaux, ça se la pètent quand même, faut voir leur tête genre snob : "j'ai la tête haute, oui moi j'ai la classe, je suis un chameau" . N'empêche que c'est vrai qu'ils ont la classe.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

            28                   28                    28

    Difficile de pas passer mon temps à prendre des photos. Nous aurons attendu 20mn avec Loïc pour prendre THE photo, d'une famille sur son scooter, au final, quand on les rattrape, je rate mon coup ...                              (j'espère que celle de Loïc est mieux réussie que la mienne !!)

     

     

     

    28Vers 17h on arrive à Kharkhorin. Un peu à l'écart de la ville, on découvre notre chez nous pour ce soir : notre yourthe !!! En fait, on dit pas yourthe, ça c'est en Sibérie, ici, on dit une Ger. Y en a 4/5 et puis la maison des proprios. Notre ger est très jolie, à l'intérieur il fait chaud et c'est super grand alors que de l'extérieur ça paye pas de mine. 6 lits sont disposés tout autour, une table et un poële au milieu.

     

     

    Petites histoires de Kharkhorin

    Kharkhorin est une ville de Mongolie centrale, à plusieurs centaines de km d'Oulan Bator. Pas loin de là, le site de Karakorum, ancienne capitale de la Mongolie (en fait ça a duré que de 1235 à 1260).

    Le site de Karakorum avait été choisi car c'est là que Gengis Khan avait rassemblé ses troupes en 1218/1219. Donc plus tard, la ville s'est agrandie, puis est devenue capitale. Il ne reste plus rien de cette ancienne ville. La "nouvelle" ville de Kharkhorin en a repris le nom (Karakorum se dit Kharkhorin en mongol).

    Le principal attrait de la ville maintenant, c'est le monastère d'Erdene Zuu, le monastère bouddhiste tibétain le plus ancien de Mongolie.

     

     

     

     28

    Monastère d'Erdene Zuu qu'on visitera demain

     

     

    Je vais me ballader un peu et quand je me suis assez éloignée du village, je me pose avec ma gratte. Jouer de la guitare assise dans l'herbe, au loin un monastère et l'horizon comme unique vue, que demander de plus... Bah un coucher de soleil. Et une lune toute ronde et toute belle. Mon appareil photo est chargé, pour une fois, ça ne m'échappera pas. ça valait le coup de passer quelques jours à Oulan Bator pour finir la paperasse, maintenant, l'esprit libre, je découvre la Mongolie comme j'en rêvais...

     

     


    28

     

     

     

    28Première journée de cette expédition mongole réussie. Une fois le soleil couché, la température chute très vite, il fait hyper froid d'un coup. ça tombe bien, un bon gros plat de pâtes tout chaud nous attend, bon appétit bien sur. On finit la soirée dans notre ger, bien au chaud grâce au feu que Ulzi nous a fait. Dehors le ciel est blindé d'étoiles...

     

     

     

    La chanson du jour :    

     

    La rencontre du jour : Ulzi. A 24 ans, elle est une super guide, elle a la pêche, est aux petits soins sans en faire des tonnes, contrairement à d'autres guides croisées, elle fait pas de manières, dit ce qu'elle a à dire, elle est plutôt marrante et sait quand nous laisser faire ce qu'on veut quand il faut ! Sa famille vit au nord de la Mongolie, l'été elle bosse comme guide et l'hiver, elle rentre dans sa famille. C'est une chouette personne, qui rêve de voyager et de voir la mer (et le Dalaï Lama). Et puis elle cuisine super bien ce qui gâche rien !!

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Aurélie aviron
    Mercredi 21 Novembre 2012 à 18:32

    Hey!!!

    J'ai pas pu m'emp^êcher de rigoler en lisant ton massage sur les chameaux :D Sinon c'est cool d'avoir de tes nouvelles de temps en temps :)

    Profites bien!

    Bisous

    Aurélie

     

    2
    manman
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 17:12

    Ah ben si t'es en vacances en fait ....Et là çà fait rêver,j'arriiiiiiiiiiiive...c'est qui les plus obstinés: nos amis de l'ambassade ou nos amis les chameaux? C'est trop beau respires, rencontres et continues de nous faire partager

    3
    minow
    Mardi 30 Avril 2013 à 20:02

    Ayé, en vacances et je me pose pour de bon pour découvrir (enfin pour de vrai) ton blog complètement! Et en même temps je voyage...il se rait temps! Gros bigoux!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :