• J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     El Valle de la Luna

     

    Imaginez le réveil le plus beau de votre vie... imaginez ouvrir les yeux et découvrir un des plus beaux paysages jamais vu, des couleurs, des formes, le tout immense... un truc à vous filer la chair de poule... desfois la réalité dépasse l'imagination. Ce matin, en ouvrant les yeux ...

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

    Voilà les photos que je prends du bus, à mon réveil et la journée ne fait que commencer? Cool! Hâte de continuer ! ça tombe bien, quelques minutes plus tard, j'arrive à San Pedro, village au coeur du Désert d'Atacama.

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de AtacamaMission 1 : manger !!!! Mission 2 : trouver un endroit pas trop cher ou dormir cette nuit. Hier soir, le "repas" servit dans le bus était plus que rudimentaire et le petit déj, pareil. Du coup, armée de mon sac à dos, et sous un soleil écrasant, je cherche un endroit à l'ombre pour manger. Je trouve un petit resto abordable et commande deux oeufs aux plats, j'aurais un vrai petit festin, petits pains et guacamol en apéro, puis petite salade sous laquelle se cachent mes oeufs... ça c'est de la cuisine!

    Malgrès ça, je suis pas en super forme, pourtant habituée à l'altitude (les plateaux tibétains à plus de 4000m en Chine ne m'avaient posé aucun problème), les 2400m de San Pedro, sa chaleur étouffante et la fatigue auront raison de moi, j'ai un peu (beaucoup) la tête qui tourne... La serveuse m'amène des herbes "qui me feront du bien", soit... Une fois prête à repartir, mission 2 : le logement. Je traverse les rues de San Pedro quand je croise Cristina, la suisso-chilio-anglo-française (ou un truc comme ça) qui était avec moi à La Serena, et elle m'indique une auberge de jeunesse super à la sortie du village. 

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    Je fais la connaissance de deux français, deux gars qu'on a pas l'habitude de voir en vadrouille. Kevin (en fait il s'appelle pas comme ça mais je me souviens plus, mais ça doit pas être loin!) est un coiffeur passionné de dessin, il avait jamais voyagé de sa vie et il s'est lancé en rejoignant son pote. Maintenant, il se rend compte que c'est peut-être ça la vraie vie... Lui et son pote ont des look marrants (plus citadins que routards!) et on sent qu'ils ont pas l'habitude de voyager comme ça (ce qui est d'autant plus courageux). Une fois installée, je repars, vu la beauté des lieux je veux en profiter tout de suite!! Après être passée dans quelques bureaux d'excursions (notamment pour ma soirée de ce soir où j'espère - mais la dame me dit que c'est pas sur du tout- qu'un désistement me permettra d'aller ... où je veux aller... vous avez qu'à lire l'article jusqu'au bout!!), je prends donc le bus avec un groupe d'une vingtaine de personnes pour aller découvrir la Vallée de la Lune de l'intérieur! Je voulais y aller en vélo, mais toute seule dans le désert avec mon mal de crâne et la chaleur, c'est pas une bonne idée. Et là, je continue d'en prendre plein les yeux...

      

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

      

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

     J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    La vallée de la lune, c'est quoi?

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de AtacamaCette région du Chili est l'endroit où se rencontre deux plaques tectoniques, la plaque de Nazca et la plaque sud-américaine. Un mouvement tectonique a soulevé le fond d'un lac salé assêché, et c'est comme une montagne de sel qui a surgi. L'érosion a fait le reste : l'eau puis le vent et le soleil ont sculptés d’étranges reliefs, comme un peu partout dans le désert d'Atacama.

    Los tres marias

     

     

    Le groupe est sympa, je rencontre un couple chilo-parisien bien marrant, un petit garçon avec qui on se fait des grimaces dans le bus, des allemands, un champion de cyclisme chilien, Paolo, super sympa etc ...

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     On dirait pas mais ça grimpe bien, chapeau à tous ceux qui le font en vélo! Nous, on marche !

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     Exploitations minières en series   

    Le désert d'Atacama est riche en minerais, notamment le cuivre, le fer, l'or, l'argent. Mais tout aussi important le guano et le salpêtre (nitrate de potassium) ont été des ressources disputées pendant longtemps par les pays qui se battaient pour ces terres.

     

     

                  J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama             J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama             J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

       J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

    ruines d'un bureau d'administration des mines,                                                                                  (l'extraction minière a longtemps était l'activité principale de la région) 

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de AtacamaEnsuite, on va crapahuter dans des grottes, il fait tout noir et les grands se cognent... moi ça va! On grimpe, escalade, on rampe et on redescend parfois sur les fesses... moi ça me fait marrer! Et puis, ça fait du bien d'être à l'ombre!

     

     

     

     

                                 J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama                                  J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama                J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de AtacamaAvant la tombée de la nuit, on monte sur une crête voir le coucher de soleil sur la Vallée, il y a du monde, comme si tous les gens de la région se retrouvaient là pour profiter de la vue... en bas, el Valle de la Luna (comme on dit quand on est hispanophone comme moi) est immense, c'est un moment magique, parfait pour finir la journée... (sauf que la journée est pas finie!!)

     

      

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

    On rentre à San Pedro, et comme si j'en avais pas assez pris plein la vue, je fonce dans une agence d'excursions pour savoir s'il y aurait une place pour moi pour ce soir : c'est bon!!! Bon, j'arrête les mystères... je vais retourner voir les étoiles! A San Pedro, il y a un site assez réputé (notamment pour nous, touristes français qui veulent voir le ciel chilien avec un bon astronome français comme guide) pour ça, donc après Vicuna, j'y retourne! Pourquoi y retourner? Drôle de question : après avoir vu la comète de Hale-Bopp en 1997, vous n'irez pas voir Ison, en novembre prochain? Quand on a une occaz rare de voir un truc extraordinaire, on fonce!! Donc je fonce ! 

     

    Je vais attendre le bus qui nous emmène. Après avoir mangé un truc juste immonde (pour ne pas dire dééééégueu!), je me fais des potes chiens qui eux, auraient bien voulu le manger mon bout de pain avec une espèce de sauce fromage. Il faut dire qu'il y en a des chiens ici, et comme ceux autour de moi ont d'avoir la dale et un tantinet agressif (entre eux), je reste sur mes gardes. Le bus arrive et là, chose qui ne m'est pas arrivé depuis des mois : je suis entourée de français, des tonnes de français, au moins 25 personnes !

     

    Et puis c'est repartit pour une belle soirée. L'astronome est super marrant (en même temps, je le soupçonne de faire les même blagues tous les soir donc il sait ce qui marche!!) et explique bien, même si y en a qui on l'air largué (il croit à une blague quand quelqu'un demande ce qu'est une galaxie), lui, il explique plus les constellations et les découvertes astronomiques anciennes ce qui complète super bien ma première observation à Vicuna. Et puis on regarde dans plein de téléscope, une fois de plus, je me régale !!!!

     

    Eteignez la TV !!!!! Merci Pôpa !!

    Ce soir, l'astronome, nous fait remarquer que les gens ne regardent plus le ciel. Beaucoup n'ont jamais vu la voie lactée, les cratères de la lune, les constellations ... beaucoup ne savent pas ce qu'est une comète, une galaxie, une nébuleuse ... 7 personnes sur 10 dans le monde n'a jamais vu d'étoiles (c'est la faute aux chinois, pensée personnelle*), et plus de 90% des gens ne se sont jamais arrêté regarder le ciel de nuit.

     

    Pour lui, il ne tient qu'à une chose d'améliorer tout ça : parents, emmenez de temps en temps vos enfants voir les étoiles, au moins une fois par an, au lieu de regarder la TV. Juste quelques km pour sortir de la ville (pas besoin d'un ciel parfait, juste un ciel dégagé sans trop de lune). Moi, mes parents sont supers, non seulement ils l'ont fait, mais ils ne se sont pas contentés d'une fois par an, il y en a eù des soirs d'été où on s'est alongé dehors (au Semnoz ou à Villard) pendant des heures avec en prime un super papa qui nous expliquait ce qu'on voyait et plus encore ... Et après je me demande d'où viens ma lubie de voir les étoiles ... 

     

    *Je dis pas ça parce que je les tiens responsables de tous les malheurs du monde, non non, les pauvres, ils n'ont rien fait et je les adore! Mais ils font péter les statistiques : vu le ciel chinois (entre pollutions gazeuse, lumineuse... et l'humidité dans certaines régions), si la moitié d'entre eux n'a jamais vu d'étoiles, ça fait déjà plus de 600 millions de personnes... 

     

    Je rentre à l'auberge de jeunesse et retrouve Cristina, je suis super contente de la revoir, et je savais même pas, on habite pas loin! Il y a aussi des anglaises et irlandaise avec qui elle a fait une excursion et va continuer le voyage, la fine équipe est super sympa.

     

     

    J 219, 14 avril : J1 à San Pedro de Atacama

     

     

     

    La rencontre du jour : Paolo, un chilien presque anglophone, bien interressant et bien marrant!

    La chanson du jour :  

     

     

     


  • Commentaires

    1
    manman
    Jeudi 23 Mai 2013 à 13:22

    Waouou trop belle cette journée, tellement belle que même ceux qui sont préssés que tu rentresse disent que décidément c'est bien que tu aies pu voir et vivre tout çà : la vallée de la lune,les étoiles,toutes ces rencontres, Trop belles aussi les photos,attends moi j'arriiiiiiiiiives!  allez ce soir on va voir les étoiles :oups non c'est vrai,les giboulées de mars et de toussaint nous empêchent de voir le soleil(c'est quoi çà ?)et les étoiles...,tonpôpa a été touché par ton encadré "étoiles", oui oui .Eteignons les postes de télévision de temps en temps . Profites à fond et je finirais avec Georges (Moustaki,qui est parti aujourd'hui) "nous avons toute la vie pour nous "amuser", nous avons toute la mort pour nous reposer". On t'embrasse.

    2
    Sebi
    Dimanche 26 Mai 2013 à 12:49

    Bon, comment dire... t'as interêt à m'emmener là-bas un de ces quatre....



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :