• J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem Reap

    Il neige en France, ici je cherche l'ombre pour éviter le soleil... chacun son truc !!

     

     

    J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem Reapça y est, dernier jour à Siem Reap, mission n° 1 ce matin : trouver un billet de bus pour Kep pour moins de 20$, parce qu'il paraît que ça existe, j'espère que c'est le cas, et pour ce soir ! Je dois quitter l'hôtel avant 12h, une fois mon sac fait, je quitte ma petite chambre qui m'a bien fait du bien après les auberges de jeunesse précédentes. Je commence ma tournée des "offices" pour mon billet : dans la première agence de transport que je fais, le gars me dit, très bonne nouvelle, qu'il y a des places pour ce soir et que, mauvaise nouvelle, c'est 40$ ! Ok, trop cher pour moi, y a plein d'agences je vais en faire une autre ! la suivante,J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem Reap 35$, c'est mieux mais pas top, je continue, la troisième : 50$ ! Ok je pense que je vais y passer la matinée, à vadrouiller en plein cagnard dans Siem Reap ! Quand c'est cher, les vendeurs me font remarquer que c'est très confortable, que le personnel parle anglais, etc ... bah tant pis, voire tant mieux, je veux du local moi ! La 6ème agence sera la bonne : 19$ ! Sur mon ticket c'est écrit que j'ai payé 35$, donc je pense qu'ils magouillent pas mal entre eux mine de rien et se font une petite concurence comme ça ! Pour moi c'est parfait, départ vers 23h, arrivée à Kep à 12h demain, cool ! J'aime pas arriver trop tôt le matin, je suis dans le gaz pour trouver un endroit où dormir, ni trop tard parce que plus l'heure tourne, moins j'ai le temps de dénicher un lieu propre et pas cher ! Donc c'est parfait.

     

    Alors que je marche dans la rue, je vois une tête famillière : July, la chinoise avec qui on était à Phnom Penh est là !!! C'est génial, elle vient d'arriver et elle est là pour quelques jours ! Le monde est petit, le Cambodge aussi !!

     

     

    J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem Reap

     

     

     

     

    J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem Reap

     En quittant mon hôtel, je quitte aussi le petit bout qui a fait office de voisin ces jours-ci !

     

     

     


    J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem ReapIl me reste toute l'après-midi pour vadrouiller dans la ville, mais il fait chaud, très chaud et j'en profite surtout pour aller boire une noix de coco bien fraiche en terrasse, je trouve une offre 1$ les 2, cool, je sens que je vais rester dans ce restau/bar un petit moment !! En plus je peux aller sur internet, donner des news, checker mes mails etc ... Après une petite balade dans la ville, je vais boire un coca dans un autre endroit sympa, cette fois j'arrive à avoir ma famille sur Skype (ma môman en l'occurence) ! Ce resto est sympa, y a une famille de chinois (donc 20 personnes) qui sont là pour fêter l'anniversaire d'une dame, ils chantent, parlent fort et se marrent bien... et moi aussi du coup !

     

     

     

     

    J 97, 13 décembre, dernier jour à Siem Reap

     Lirhaoey Siem Reap !

     

     

     

     

    Les heures passent et vient 22h, j'achète un paquet de biscuits salés (qui ont fait pas mal de mes repas ici cette semaine) pour le repas du soir (c'est pas très équilibré tout ça - oui mam, je t'entends d'ici !! - mais c'est bon, ça cale et c'est pas cher !!) et je reviens à mon hôtel pour récupérer mon sac (nan, j'ai pas trimballé mes bagages toute la journée!) et prendre un minibus, et oui, ici y a des navettes qui te récupèrent et t'emmènent au bus, à la sortie de ma ville. Je dis au revoir à l'équipe de l'hôtel, c'est cool les "frangins/cousins" sont tous là, il me disent bonne chance et me souhaitent un beau voyage.

    La navette arrive, il y a quelques occidentaux avec moi mais pas beaucoup, y a même des français mais ils seront pas dans le même bus que moi. Quand on a fini la tournée des hôtels de la ville, je monte dans mon bus, comme d'hab en espérant que je serai en haut, côté à la fenêtre et pas avec un "gens bizarre" à côté de moi, pour dormir c'est mieux (les bus de nuit ont des couchettes donc on est allongé) ! Euh... je suis en bas, y a pas de fenêtre, un peu comme si j'étais dans une soute, et y a plein de gens bizarres autour de moi! Oups ! Bon bah je voulais du local, je l'ai !! Y a une fille devant moi, une cambodgienne visiblement, qui a l'air encore plus dégoutée, du coup ça me rassure, je fais pas de manière c'est vraiment un bus pas top ! Les seuls occidentaux qui sont dans le bus sont devant et en haut, avec fenêtre (ils ont dû les payer eux, les 40$!) et ils semblent se plaindre aussi !! Hi hi comme dans les paquebots de l'époque : les pauvres en soute !! Je me dis un grand "WOUHOU ! C'EST L'AVENTUUUUURE dans ma tête, histoire de relativiser et de me rappeler que c'est ce genre de choses que je suis aussi venue chercher ! Et puis finalement les deux "gens bizarres" les plus bizarres changent de place et je suis entourée de cambodgiens pas bizarres, donc ça roule !! Bon n'empêche j'ai intérêt à vite m'endormir parce que ... je vous ai dit que j'étais malade dans les transports en commun si je suis pas à la fenêtre ? Hi hi, je me fais un dernier grand WOUHOUOUOUOU, c'est l'aventuuuuuuuure !!!! et je m'endors assez vite.

     

    Une nuit dans le bus

    "Wouhou, c'est l'aventuuuure !!"... si, des fois suffit de le dire pour s'en convaincre !!

    La nuit sera pas trop longue, on démarre vraiment que vers 1h. Par contre, je m'endors avec du suspense : je n'ai aucune idée des changements de bus éventuels ! Je pense pas faire 12h de bus sans changement, d'autant plus qu'on passe dans des "grandes" villes, mais j'en sais rien. Je fais des rêves vraiment très bizarres (dans lesquels je suis dans le bus, je descends et y a des plaines et plusieurs lunes, paysages magnifiques mais vraiment bizarres!

     Je me réveille en sursaut, complétement paumée : on est arrêté, les gens sont presque tous descendus du bus et un gars me tape sur l'épaule, je dois descendre ! Ah ouais, tout le monde s'en va. Comme je suis dans la "soute", je vois pas s'il fait jour. Wouaaaaaah, c'est dur ça, en plein sommeil, je suis encore à moitié dans mon rêve étrange, j'ai dû dormir quelques heures mais pas plus, j'ai du mal à pas me rendormir en réunissant mes affaires !  

     

     

     

    Quand je descends du bus, je comprends qu'effectivement y a un changement de bus, je suis dans la banlieue de Phnom Penh, il fait presque jour, il est 5h. Tout le monde se barre dans d'autres bus, moi le chauffeur m'explique que je dois attendre là. J'attends, je suis assise sur un banc, autour de moi y a des resto fermés. On est devant une agence de transport, le gars m'explique que mon prochain bus pour Kep va bientôt arriver. J'attends, je lutte pour pas me rendormir, surveiller mes affaires et guetter mon bus. J'attends. 

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :