• J103, 19 décembre : du Cambodge à l'Australie via la Malaisie

    Bye bye Cambodia !

     

    Nous y voilà, je me lève, je fais mon sac, je pars en Australie ! Je suis toute excitée et je réalise pas vraiment non plus, mais ça commence !! Après avoir trouvé un endroit super où je peux manger du poulet (sans que ce soit des tous petits bouts!!!), c'est parti pour trouver un moyen d'aller à l'aéroport! Ce sera mes dernières négociations asiatiques !

     

    Reprise et fin des négociations 

    Pour payer mon trajet pour l'aéroport, je sais déjà combien je compte mettre (vu que c'est quasiment tout ce qu'il me reste!!) et que pour ce prix là, ni taxi ni tuk tuk, je dois trouver un "motobike" (les "taxis" en scooter). Evidemment des milliers de tuk tuk sarrêtent : "need a tuk tuk?", "Where do you go?", "Helloooo! Do you want help?" etc ... mais à chaque fois, je décline, "j'ai que "tant" de monnaie pour aller à l'aéroport donc je sais que c'est pas assez pour vous ! Merci!" ... Les motobikes s'arrêtent aussi mais le premier me demande le triple, je passe donc ma route, le deuxième, qui a suivi la conversation avec le premier, me demande le double etc ... du coup, à chaque fois qu'il y en a un qui m'appelle (donc tous les 3m, et je vous assure que c'est pas une expression!), je commence direct : j'ai que ça, donc je cherche pas à négocier, si c'est pas assez pour toi, c'est pas grave, je sais que je trouverai quelqu'un qui voudra (ça j'en suis sûre parce que je me suis bien renseignée sur les prix) ! Et bientôt, y a tous les motobikes de la rue qui sont au courant que je cherche à aller à l'aéroport, finalement, un petit vieux (en fait pas si vieux mais tous les autres sont plutôt jeunes) me dit que c'est ok pour lui pour ce prix là. Je suis bien contente parce que j'ai déjà remarqué que les "plus âgés" (je dis pas les "vieux" parce qu'il y a des vieilles personnes qui me lisent qui vont être outrées... hein maman !!!) vont moins vite que les "plus jeunes" et me paraissent plus fiables. Le trajet se passe bien, ça m'éclate toujours de faire du scooter, de la moto, mobilette, tuk tuk ... Bon, cela dit, avec un sac à dos qui pèse une tonne, une guitare, le cagnard et la conduite "à la cambodgienne", yihaaaaaaaa, des fois c'est folklo !!! et je fais pas ma maline... euh, si, là, je faisais ma maline, wouhou !!!!! Le trajet est beaucoup plus long que ce que je pensais, l'aéroport est bien à 15km de la ville mais on fait 20km pour en sortir ! Il me pose pile devant mon terminal (en même temps, je vous cache pas que l'aéroport de Phnom Penh, c'est pas Roissy...) et vu comme c'était loin, je le remercie beaucoup, et je lui file le double de ce qui était convenu, soit tout ce qui me reste en Riel plus des dollars que je gardais pour mon repas de ce soir, parce que c'est le seul à pas avoir chercher à m'entourlouper, ni à avoir pris le risque que je prenne un autre véhicule que le sien, donc lui, il a vraiment besoin de chaque dollar ou en tout cas, c'est un bosseur, puisqu'il est prêt à faire une heure de trajet aller-retour pour quelques sous, sacrée leçon pour les petits jeunes...

    C'est la dernière fois que je négocie un prix, et bah ça , ça va pas me manquer ! Je suis pas fan de devoir perdre du temps pour parler argent, et même si des fois (souvent) c'est marrant et ça donne l'occaz de rencontrer des gens et de parler, c'est pas toujours le cas !

     

     

    103

     

     

    Mon avion est à 17h, j'ai 2h de vol jusqu'à Kuala Lumpur (Malaisie) et vers 0h, Kuala Lumpur/Sydney ! J'ai une bonne heure à attendre, j'en profite pour boire un thé (vu que du coup, faut que je retire de l'argent puisque j'ai tout donné, il me reste plus rien pour manger ce soir!) et checker mes mails, mince je n'ai toujours pas reçu mon visa... j'espère que c'est que le mail que je reçois pas mais que je suis bien enregistrée dans leurs données (ça m'est déjà arrivé pour les USA)... Et bien, je vais pour m'enregistrer et l'hôtesse m'indique que je suis pas enregistrée dans leur base de données, et m#%@ ! Bon, elle est sympa, elle me laisse monter dans l'avion sans faire d'histoire et je pourrai gérer ça une fois à Kuala Lumpur, ce qui est trèèèèèès bien parce que la Malaisie n'a sûrement pas envie de me garder en transit, tandis que tant que je suis au Cambodge, j'ai un visa valable. N'empêche que je suis pas très sereine, je suis censée être à Sydney demain et seulement pour quelques jours, j'espère pas me retrouver coincée en Malaisie et rater mon petit séjour australien... je me fais vraiment une joie de voir Sydney, l'opéra, le pont, la baie ... Et puis retourner à la civilisation occidentale, je commence à me faire à l'idée moi !

     

     

    103

     

     

     

    103

     Déjà un air de changement de pays, la Malaisie et l'Indonésie sont les principales destinations desservies depuis Phnom Penh, déjà, les visages changent, et les habits, notamment, ceux des musulmanes malaisiennes,très beaux et très colorés, la culture cambodgienne s'éloigne ...

     

     

     

     

    103C'est donc avec une petite boule au ventre que j'attends mon avion, monte dedans. Mais j'essaie de pas y penser, après tout, j'ai plusieurs heures pour gérer ça à Kuala Lumpur et ils vont pas me garder quand même! Alors voilà, je  décolle, au revoir Phnom Penh, le Cambodge... vu d'en haut c'est si petit, si calme ... J'ai adoré ce pays, les temples, les moines, les tuk tuk, les bouddha, les rizières et la jungle... et les cambodgiens, bosseurs mais détendus, super sympas mais un peu rustres parfois, ils sont souvent très pauvres mais toujours souriant... Bye Bye ...

     

    103

     

    Le trajet se passe bien, j'ai droit à un dernier coucher de soleil asiatique,... et puis ça passe très vite, j'arrive à Kuala Lumpur avant 20h, heure locale. 

     

    Je descend de mon avion, je ressors, je suis pas en transit malgré mon escale puisque je dois être en règle, je dois récupérer mon sac et ... je fonce à l'enregistrement, cool, c'est déjà ouvert alors que mon vol est dans plus de 4h, ça c'est bien, il n'y a personne, les hôtesses sont dispo et je gène personne avec mes soucis : je passe mon passeport et mon billet à l'hôtesse, je mets mon sac sur le tapis très naturellement... Et puis elle voit que je viens de Phnom Penh, c'est une correspondance? Pourquoi on vous à pas fait un transit? Du coup, je baragouine un espèce de "l'hôtesse était pas sur avec mon visa donc elle m'a dit de faire ça..." Du coup, évidement, elle vérifie dans son ordi (ceci dit, elle allait le faire ...) et me dit qu'effectivement je suis pas dans leurs données... Ah bon, c'est bizarre, vous êtes la deuxième à me dire ça... Pourtant j'ai tout fait, le formulaire... Je lui donne mon numéro de formulaire. Elle me dit d'attendre et s'en va. Grand moment de solitude. Long moment de solitude. Elle revient, non, elle a rien à ce numéro, quand est-ce que j'ai fait ma demande de formulaire? je baragouine un "y a deux semaines mais je suis pas sur que ça ai marché parce que j'ai rien reçu, j'avais des problèmes de connexion, du coup, je l'ai refait hier, mais je sais pas..." Elle me dit d'attendre et s'en (re)va. Elle revient et elle m'explique : effectivement, elle a appelé l'ambassade à Canberra (Australie) et ils n'ont que ma demande d'hier et ils mettent au moins plusieurs jours avant de se prononcer, elle leur a explique ma situation, à savoir, c'est urgent puisque j'ai un avion dans 4h et ... ils m'ont délivré mon autorisation instantanément !!! Je la remercie milles fois, elle est trop sympa, elle aurait pu tergiverser pendant une plombe genre, non, j'ai rien, désolée, contactez l'ambassade pour en savoir plus... mais elle téléphoné elle même et demandé de l'autoriser à venir! Elle comprend que je suis super soulagée et elle a l'air aussi contente que moi ! Wouhouououou, je vais en Australie !

     

    Ce soir c'est resto : je mange à mc do! ouais, dans les aéroports, le choix est pas toujours là... hi hi, mais je suis vraiment reboostée et attend mon vol avec impatience! 0h arrive vite et je monte dans l'avion, zut, je suis pas au hublot, avec cette histoire de visa j'allais pas demander à l'hôtesse, "au fait, je peux être au hublot?" (ce que je fais toujours d'habitude parce que, comme en train, bus, voiture... je suis malade en transport, je dois voir dehors!), et puis l'arrivée sur Sydney aurait été super... mais bon, je m'installe, je suis à côté d'un jeune couple d'occidentaux des plus désagréables (la nana fait la tronche et soupire tout le temps parce qu'elle est mal installlée, le gars fait a tronche parce que la nana fait la tronche, bref, des relous). Moi, il va falloir que je dorme mais entre l'excitation d'avoir pu prendre mon avion, celle d'arrivée à Sydney dans quelques heures (6h de vol),  impossible de dormir, d'autant plus que j'ai mal à la tête, un peu la nausée, que je sais pas comment caler ma tête qui tombe et m'arrache le cou dès que je commence à m'endormir ! Je commence à réaliser que je quitte l'Asie où je suis depuis 3 mois, j'ai l'impression que c'est provisoire et que je reviens là bientôt, l'idée de ne plus voir de tuk tuk, de temples, de singes, de paysages comme j'en ai vu me fait un peu bizarre, comme si c'était pas possible... Depuis la passage de la Russie européenne à la Sibérie, je n'ai fait que vadrouiller en Asie et tout est très familier pour moi maintenant...

     

    Je somnole, dors une heure ou deux ... l'Asie, c'est fini ...

     

     

     

    103

     

     

     La rencontre du jour : le chauffeur de motobike

     

    La musique du jour :    

     


  • Commentaires

    1
    Vieille Dame
    Jeudi 28 Mars 2013 à 11:14

    Bon pour la moto on préfère le savoir que maintenant ! mais bon puisque c'était un vieux (40 ans?) monsieur prudent ,tas bien fait de lui donner des dollars,merci monsieur prudent ! et merci à 'hôtesse gentille  oups on a eu peur ! Signé : une vieille dame qui n'aime pas beaucoup ce genre de réflexions! 

    2
    Tonfan
    Jeudi 28 Mars 2013 à 20:11

    Tonfan a lu, ça lui a plu, et il a plu encore toute la journée. Bon,  attache ton casque même dans le gros navion et es tu certaine d'avoir ton passeport?  j'attends la suite avec impatience. Au fé, en Amérique du Sud, y'a des gros cafards, genre 15 cms de long, un peu partout et  surtout dans les chambres et qui sortent la nuit, on les appelle des "cucaracha". mets ta cagoule mousquetaire. Et....gaffe à toi. Tonfan



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :