• J104, 20 décembre : arrivée à Sydney

    VOL 712 POUR SYDNEY

     

    Après une (très courte) nuit dans l'avion, j'atterris à Sydney vers 10h heure locale, 7h heure de Malaisie (où j'ai pris mon avion, le soir vers 0h) et 6h, heure du Cambodge, mon heure à moi depuis un bon moment. Inutile de vous dire dans quel état je suis ... crevée !! Mais c'est pas grave : je suis à Sydney !!!

     

    SYD 1

     

     

    Je suis déjà venue en Australie il y a deux ans, c'était dans le sud, Melbourne et la Tasmanie. Et Sydney, c'est un vieux rêve, avec son opéra, son pont (je vous ai déjà dis que j'adOOooooOOOre les ponts?), la baie ... Du coup, je réalise pas trop et puis un aéroport, c'est un aéroport...

    Donc pas trop de changement pour le moment si ce n'est que ... ben ... les gens sont tous blancs, des tronches d'européens ... ça faisait longtemps que j'en avais pas vu autant, moi qui jusque là était toute contente de pouvoir papoter voyage avec des touristes, routards, vadrouilleurs si repérable à leur tête au milieu des chinois, vietnamiens, cambodgiens...

    Et puis, tout ce passe facilement, logiquement, la douane, mon sac... et me voilà dehors. Hi hi, c'est dingue, je réalise pas, c'est à la fois un espèce de retour à la réalité, à la civilisation telle que je la connais et en même temps un rêve tellement il m'est difficile de réaliser où je suis. Je suis donc un peu à côté de mes pompes, mais vraiment contente d'être là!

     Et puis voilà que je me prends la réalité en pleine tronche : pour aller en ville, c'est 16$ australiens, bam! Je m'y attendais pas à celle là! Bon je savais que les tuktuk à 1$ de l'heure c'était fini mais là quand même, wouaaaah, euh... je peux y aller à pied? Bah non évidemment, les distances aussi ne sont plus les mêmes!!! Bon bah c'est parti, je retire de l'argent, cette fois, plus question de sortir 1million de dông ou 15000 togrot ! Non, je reçois un billet, elle est nulle cette machine.

     

    Pour aller en ville de l'aéroport, c'est le train, 15mn et me voilà à la gare centrale de Sydney et je crois que je commence à réaliser quand je me retrouve dans la rue : mon gros sac sur le dos, personne pour m'agress... euh personne pour me proposer un taxi ou un tuk tuk, juste des gens qui passent, sans me voir, et puis des grattes ciels, des bâtiments tout joli, tout propre, des voitures, que des voitures. C'est chouette quand même, ça fait bizarre mais c'est chouette. Les rues sont toutes indiquées, bah en voilà une chose pratique, du coup, je m'en vais à l'auberge de jeunesse (ici on appelle ça un backpacker, c'est aussi le nom qui sert pour dire routard, voyageur/sac à dos), à deux/trois km. Je suis tellement toute contente d'être à Sydney que j'en oublie la fatigue, je regarde partout, toute émerveillée : une patisserie! Un rond point! Un trottoir où je peux marcher -avec du vrai béton et tout et tout- !

     

    SYD 1A michemin, le temps de regarder le plan que j'ai récupéré à l'aéroport, un australien à vélo me demande si j'ai besoin d'aide. Adorable, il sort son gps (en fait son Iphone qui a un gps), cherche notre position, l'adresse du backpacker, et m'explique en détail comment m'y rendre. Et bah j'étais pas perdue du tout mais il est tellement sympa que j'ose pas lui dire que j'ai aussi de quoi me repérer et que je me contentais de mon petit plan parce que je savais à peu près où j'étais! C'est cool, ça s'annonce bien, les australiens m'ont l'air bien gentils, après tout, la première impression est souvent la bonne!

      

    SYD 1J'arrive à l'auberge de jeunesse (AJ), y a une super vue sur les gratte-ciels et un parc, les gens sont accueillants, la chambre est propre et comme c'est plein, j'ai droit à un lit dans un dortoir de 4 personnes au lieu de celui pour 8 : très bien. En plus, quand j'arrive dans la chambre y a personne et comme j'ai 2 nuits blanches dans les pattes, et même si je suis super pressée d'aller voir l'opéra, je m'écroule dans mon lit et dors comme jamais j'ai dormi. Alors que je comptais "fermer les yeux 5 mn", je roupille 3h. Très difficilement, je me lève vers 18h : je dois aller voir l'opéra! (j'ai aussi vraiment la dalle mais pour manger, je verrai plus tard.)

     

    SYD 1Et paf : plus de 3$ le bus , comme il va faire nuit (selon le gars de l'accueil de l'AJ), je peux pas y aller à pied c'est à 3 bornes et je veux le voir de jour la première fois. Je me pointe à un arrêt de bus au pif et demande à chaque fois qu'un bus passe : "opéra?" , le troisième dira oui, je grimpe, le chauffeur est visiblement d'origine indienne, il me demande d'où je viens après avoir repéré à mon parfait accent que j'étais française, je lui raconte que j'arrive tout juste du Cambodge et que je veux voir l'opéra, on papote. En parfait touriste je m'émerveille de chaque immeuble, gratte-ciel, rue, je prends des photos, j'ai l'impression d'être à New York, après Phnom Penh, je prends une baffe.  Quand je descends, le chauffeur m'explique où aller, le deuxième australien à qui je parle est donc super sympa, la deuxième impression est souvent la bonne, d'autant plus qu'elle confirme la première.

     

          SYD 1 

     

     

    Les gratte-ciels, vieux building des années 30 et méga-tours modernes, pas mal du tout ...

            

    Là, je suis toujours explosée de fatigue (j'en connais qui me feraient remarquer les cernes que je me trimballe!) mais je trace, vite vite : l'opéra! J'arrive vite sur les quais, voilà, j'y suis, je le vois, je reste bloquée, il est comme je le savais, super beau.

     

     

    SYD 1

     Bon, vous le verrez pas top l'Opéra sur la photo, il fait gris... mais je reviendrai !

     

    Je me balade, les yeux en l'air, tout est grand, tout est haut, il y a beaucoup de monde sur les terrasses des cafés qui longent l'eau jusqu'à l'opéra, ambiance très classe (pour pas dire snob) plus on s'en rapproche. Une fois devant l'opéra, par contre, juste deux trois touristes qui prennent vingt mille photos, comme moi.

     

                     SYD 1            SYD 1            SYD 1  

     

     

    Et puis le pont aussi est juste à côté, énorme, il enjambe la baie.

                    

                                     SYD 1                 SYD 1    


     

    La nuit tombe progressivement, j'ai droit à un super couché de soleil. Je suis en Australie, un pays de plus. Je suis à Sydney, un rêve de plus.

     

    SYD 1

     

     

     

    La chanson du jour :   

     

    La rencontre du jour : Fabian, un allemand avec qui je partage la chambre (au final, on est que deux pour la chambre de 4, ça c'est cool), super sympa. Il a fait aujourd'hui sa première journée de travail en Australie où il est venu voyager et bosser pendant un an, vu qu'il vient de finir ses études en Allemagne.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Aurélie aviron
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:26

    Aaaaaahh enfin des nouveaux articles J'imagine ta tête avec tes cernes (chroniques) :P  J'espère que tout va bien poir toi!!! En tout cas ça a l'air génial !!! Profites en bien :D

    Tu en es où dans ton voyage ?

    Plein plein de Bisou

    Aurélie



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :