• J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney

    2ème jour à Sydney, Darling Harbour

     

    Bah même si le décalage horaire n'est pas si violent puisque je viens d'Asie, cette nuit impossible de dormir avant 4h du mat', toute réveillée dans mon lit alors que toute la journée d'hier j'ai lutté pour pas m'endormir debout! Du coup réveil difficile. En plus, je dois trouver une autre auberge de jeunesse, celle là est super mais au dessus de mes (petits) moyens, donc pour gagner 4$ par nuits, je me rends à une autre AJ, une des moins chère de Sydney d'ailleurs. En fait il y en a plusieurs à ce prix mais bizarrement, les AJ de Sydney ont une légère tendance à ne pas être très propres, un comble dans cette ville magnifique (aucune de toutes les personnes que je connais ayant été à Sydney n'a trouvé son AJ propre)! Donc j'avais repéré 3 AJ dont les avis, sur internet (forum, guide etc ...) ne relevaient pas de problème de propreté, l'une est complète, l'autre est trop chère, il me reste à espérer que la troisième sera dans mes prix et aura de la place!!

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à SydneyEt là, bingo, après encore une bonne demi heure de marche (voire deux) avec mon gros sac (et mes valises sous les yeux!), me voilà en train de prendre mes quartiers dans un chouette dortoir de 6 lits, que pour des filles, en haut d'un immeuble et donc entourés de deux superbes terrasses, le tout style loft new yorkais. Je réserve pour 3 nuits. 

      

    J105, 21 décembre : 2ème jour à SydneyJe m'installe, fais la connaissance d'une de mes coloc de chambre, une allemande (décidemment, je rencontre plus d'allemands que d'australien dans ce pays! En même temps, ils sont toujours très sympa) elle est très bavarde mais très gentille même si elle a du mal à comprendre que mon anglais ne valant pas le sien, je ne comprend pas la moitié de ce qu'elle dit. Je passe alors environ une heure à répondre "ah... ok, oh.... yes, ... no, ...euh..." elle continue de papoter de ce qu'il lui est arrivé depuis les quelques jours qu'elle est en Australie. De temps en temps, je la fais répéter, en lui disant que je ne comprend pas tel mot ou que je n'ai rien pigé à sa phrase, mais elle répète de la même manière à chaque fois !! Et puis elle me fait marrer, à un moment, elle se plaint de quelque chose (je sais toujours pas quoi), je dis "oh... yes," comme si moi aussi je trouvais ça scandaleux et puis elle dis un truc, ça a l'air drôle donc je rigole, mais en fait ça devait pas être drôle : "pourquoi tu rigoles, c'était horrible! Tu trouves que j'exagère?" Me demande-t-elle!! Oups !!! Je m'en sors par un "non, t'as raison, mais tu me fais rire, la façon dont tu racontes... " ça passe, elle enchaine direct sur autre chose, ouf !!!  Même après ça, je ne l'arrête plus, de toutes façons, elle est intarissable et parle, parle, parle... Finalement, c'est elle qui dit qu'elle doit partir, elle est pressée !!

     

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney

     

     

     

    Libérée de ma très bavarde nouvelle coloc de chambre, je vais en ville pour me balader et manger, ou plutôt manger (il est 15h et j'ai faim!!!) et me balader. Je vais cette fois dans le quartier de Darling Harbour, il fait super beau et super chaud (et c'est peu dire, je crame littérallement). C'est vraiment une ville agréable, tout est immense et l'architecture mèle très bien le moderne et l'ancien, le vieux et le neuf... Je longe des quais, la marina, le quartier est vraiment chouette.

     

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney

     

     

     

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney

     

     

     

              J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney   la marina     

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney


    Au dessus de moi, une grande barre de fer. Bizarre. Jusqu'au moment où... tiens, un tram, normal ! Super silencieux et qui tient sur un rail super discret... ils savent y faire ces australiens !

       

     

      

     

     

    WELCOME TO AUSTRALIA !!!

     

    C'est en 1788 que les premières personnes viennent vraiment s'installer à Sydney : 1000 personnes arrivent dans ce qui est alors un centre pénitencier, c'est le plus long voyage jamais réalisé par tant de personnes.

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney

     

    Depuis 1788, presque 10 millions de personnes ont traversés les océans pour venir s'installer en Australie, le Welcome Wall rend hommage à tous ces migrants qui ont fait et qui font l'Australie telle que nous la connaissons : un peuple métissé aux origines britaniques, mais aussi asiatiques, américaines... 

     

    Avant la colonisation britanique, l'Australie était peuplé d'aborigènes, vivant là depuis 40 000 ans. Ceux-ci ont bien souvent été victimes de la récupération de leurs terres, des maladies européennes, de la famine, de la pauvreté, des violences... Il aura fallut attendre la fin du XXe siècle pour que soit reconnu officiellement les torts fait à ce peuple.

     

        

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à SydneyAprès je vais faire les courses dans un marché pas cher, pas de bol, c'est fermé, je vais donc dans un grand magasin (je n'ai pas mis les pieds dans un supermarché depuis plusieurs mois!), histoire d'acheter un stoc de noodles (et oui, encore et toujours, les noodles sauvent les voyageurs qui vivent d'amour et d'eau chaude) et des fruits. Là, je fais la méga-bourde: alors que je compare les prix pour mes prunes, mes pêches etc, je prends pas le temps de regarder le prix de la grappe de raisins qui me fait de l'oeil au moment d'aller à la caisse, je la prends en me disant que ça peut pas coûter une fortune et que je l'ai bien mérité vu que je n'ai même pas acheté de bounty alors que j'en rêve depuis des mois... erreur. Une grappe de raisin, ça coute une fortune en Australie. Rien que de l'écrire ça me fait encore mal au porte monnaie, 8$. 8$ la grappe de raisins. Alors oui, c'était de la bonne grappe, très très bon et parfaitement mur mais quand même, c'est du raisin au caviar ou quoi? Bah je peux vous dire que je l'ai dégusté ma grappe. Pas moyen de la rendre parce que , greluche que je suis et encore explosée de mon décalage horaire, je vérifie mon tiquet de caisse trop tard et les changements de monnaies successifs ne m'ont pas fait réaliser combien je payais (je payais 56 734 dong le fruit il n'y a pas si longtemps, et c'était pas cher!!) ... Bref, c'est des très bons raisins, la preuve, je les ai encore en travers de la gorge... !

     

    J105, 21 décembre : 2ème jour à SydneyToute fatiguée, je suis trop nase pour continuer à marcher, donc je m'adonne à mon activité préférée quand je suis dans une ville que je ne connais pas : je monte dans un bus ! Au pif ! Le premier qui arrive m'inspire, il a la clim et y a pas trop de monde. Me voilà partie pour un petit tour qui en fait s'avère être un grand tour ; c'est un bus spécial qui traverse Sydney, passe de l'autre côté de la baie par le (super) pont et déssert les plages à 20km à la ronde ! Cool, comme j'ai pris un pass illimité pour les bus et les ferrys, je me balade comme ça 2h et découvre le nord de la baie. Bon j'avoue avoir raté un petit bout, je m'endors dans le bus au bout de 20mn et pendant une bonne demi heure... pas grave, je verrai le paysage dans le sens du retour !!

     

     

                    J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney               J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney           J105, 21 décembre : 2ème jour à Sydney 

     

     

    Après cette chouette balade, je rentre à l'AJ. Ma pote allemande est toujours là, il y a aussi une chinoise qui parle pas beaucoup et une française. Ma pote allemande monopolise un peu la conversation mais de toutes façons, une fois avalée mes noodles (et mes délicieux raisins), un film et au dodo !

     

     

    la rencontre du jour :  l'allemande !

    la chanson du jour :    

     

     

     


  • Commentaires

    1
    manman
    Mercredi 3 Avril 2013 à 11:57

    eh oui changement de pays,de continent,de monnaie,de culture ,de climat,d'horaire : c'est le grô boulot des voyageurs, l'esprit et le corps doivent vite s'habituer : une maison au Cambodge c'est 999999999999999999999999999999999999999999999999999999 milliards de dongs? 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :