• J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

    The expedition of the Olkhon Island


     

                                     J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

     

     

    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac BaïkalAujourd'hui, on part en excursion. J'aurais voulu explorer l'île par moi-même mais elle est trop grande et en 2 jours, pas possible d'aller au bout de l'île sans voiture et c'est pas le genre d'endroit où on fait du stop (mais même si on pouvait j'en aurais pas fait hein maman, promis!), puisqu'il n'y a pour ainsi dire pas de voiture qui passe, ni de route d'ailleurs ... ! Et trop long aussi pour le vélo ou la marche. Du coup, on part en minibus-jeep. Je suis toujours avec Elodie et Bruno, Geneviève et Chantal sont avec nous ainsi que ... 4 finlandais tout droit sortis d'un groupe de métal ! Trop marrant, ils font 2m sur 2, tout habillés de noir, cheveux longs... Evidemment je suis assise pile entre deux d'entre eux, c'est vrai que je suis toute petite !!! Ils parlent pas beaucoup mais ont l'air sympa, en tout cas, ils nous font bien marrer.





    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal                                      J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal                                            J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

    Je sais pas si nos finlandais cherchent un claviériste, mais ils doivent surement chercher un photographe pour la pochette de leur prochain album, Séb on attend que toi ! Ou qu'ils aillent, cheveux dans le vent, on dirait qu'ils tournent un clip !!

     

     

     

     

    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac BaïkalLa matinée est vraiment sympa, quand on roule, c'est beau, quand c'est encore plus beau, on s'arrête et on se ballade. On voit des vaches, des chevaux... Certains endroits sont de vrais lieux de recueillement pour les bouriates, c'est vrai que si y a des  dieux ils doivent pas être loin et on comprend que la spiritualité et la religion d'ici s'attachent à ces lieux qui ont une vue sur le lac à couper le souffle. Tout est immense, beau, calme et silencieux (enfin, comme je suis encore malade, je fais un bruit d'éléphant à chaque fois que je me mouche mais ça compte pas). On s'arrête sur les ruines d'un ancien goulag sous Staline devenu "poissonerie", plus loin on s'arrête face à des rochers qui ressemblent à des visages et qui ont donné lieu à la légende des trois frères (rien à voir avec les Inconnus puisqu'il y a aussi une soeur un peu plus loin) ...

     

     

     J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal 



               Un des frères. Si vous regardez bien, ce rocher a effectivement l'air d'un visage.




    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal   A chaque lieu qu'ils respectent, les bouriates (principale éthnie de Sibérie) accrochent un ruban en l'honneur des dieux. Ce sont les premiers d'une longue série qui continuera en Mongolie. Les bouriates sont à la base une éthnie mongole qui a été séparée en deux quand la Russie a récupéré la région du lac Baïkal à la Mongolie.

        Malgrè tout, les bouriates continuent de vivre comme ils l'ont fait pendant des centaines d'années : mode de vie nomade, dans des yourthes, pratiquant le Lamaïsme (bouddhisme tibétain), comme bien des mongols. Tout d'ailleurs ici fait penser à la Mongolie : paysage, visages, déco, architecture et habits traditionnels ...



    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal



        Eh bah ce lieu, ils le respectent un max dis-donc!!! On comprend, c'est un point de vue magnifique sur le lac, à 360°, tout est beau ...






                                            J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

     

     

     


    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal    Arrivés au bout de l'île, après une pitite ballade où je cherche les phoques (mais c'est pas la période donc forcément j'en trouve pas), le chauffeur nous attend avec le repas tout chaud. D'un côté le lac , d'un autre, des chevaux qui courent, mangent, se balladent  dans la nature, le cadre me sied. C'est toujours aussi bon, même si une fois de plus je mange des arêtes. Je sais pas manger du poisson de Sibérie, c'est comme ça. Mais c'est très bon. 



        


                                             J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

    I was here





    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac BaïkalOn repart pour la pointe de l'île. Même tout au bout, on ne voit pas la rive nord du lac, trop loin, l'horizon rappelle celui d'un océan. C'est l'endroit où le lac est le plus large, plus de 40km. C'est aussi proche de l'endroit le plus profond. Poutine a plongé ici, avec scafandre et tout et tout. C'est symbolique mais ça sert à rien, vive la Russie. Encore et encore des photos. On repart et on fait une dernière halte sur la rive ouest là où les scientifiques viennent quand il y a des expéditions dans le Baïkal et surtout de la recherche sur les énergies renouvelables et l'écologie.Puis on reprend la route. 

    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

    Quand je dis la route c'est plutôt une blague, on reprend la piste, le chemin, les montagnes russes (merci Elodie, je viens de comprendre pourquoi on appelle ça comme ça, quoi que... pas sur, mais en tout cas , y en a qui paye pour disney ou walibi -moi la première- et bah nous, on est tout secoué gratis !) Je décolle littéralement de mon siège et ça devient vraiment surréaliste : y a même plus vraiment de chemin, on traverse des forêts, on avance à 2km/h, et ça balance à droite, à gauche ... Quand on sort de la forêt, c'est pour se retrouver dans le sable et on est à deux doigts de s'embourber! Mais notre chauffeur connait son job, il reste calme et concentré. Nous on est mort de rire.



     

    On s'arrête une dernière fois pour voir des tonnes de goélands tranquillou sur la plage qui évidemment s'envolent quand le minibus s'arrête. Puis on rentre.


    Mes petites histoires de l'île d'Olkhone ("Olkhon")

     

    L'île des sorciers

    Dans les mythes bouriates, Olkhon habrite les esprits terribles du Baïkal (et ça, ça fait peur), mais elle abrite aussi le Khan Hoto Babai envoyé sur la Terre par les dieux où il vit sous l'aspect d'un aigle royal à tête blonde. Son fils, le Khan Houbou Noion, est le premier homme à être devenu chaman. Depuis, l'île est considérée comme le centre sacré du monde des chamans du nord.

     

    L'île des prisonniers

    Staline voulait faire de l’île d’Olkhone le camp du Goulag pour les prisonniers politiques parce que la position isolée de l’île rendait impossible l’exportation de leurs idées dangereuses au régime. L'occupation principale de ce camp de travail forcé était la pêche. Après la chute du stalinisme en 1953 la plupart des déportés sont restés sur l’île, mais l’usine de pêche a brûlé et peu à peu la colonie a disparu. Aujourd’hui il reste quelques cabanes et ruines, un ponton brûlé.

    J'en profite pour préciser que le mot Goulag ne désigne pas un camp de travail, c'est un sigle qui veut dire  « Administration principale des camps » en russe, crée par Staline en 1934. Les camps du Goulag étaient des camps de travail forcé, pour les criminels et opposants au régime, la plupart exilés en Sibérie.


    L'ïle des rochers : la légende du lac, de l'Angara et des trois frères

     Baïkal avait plusieurs fils et une fille. Sa fille Angara tomba amoureuse de Ienisseï, qui n'était pas quelqu'un de bien selon son père qui voulait la marier avec l’Irkout. Sa fille s’enfuie. Baïkal jeta un immense rocher pour arrêter Angara. Mais il était trop tard. Il envoya ses trois fils  à la recherche de leur soeur. Malgré leurs efforts, la recherche resta vaine ... Les représailles du père furent sans pitié, ne pouvant accepter l'outrage, il pétrifia de rage ses trois fils, dont on aperçoit les visages dans les rochers.

    Cette légende explique qu'un rocher se trouve à présent au milieu de la rivière et que plusieurs rivières (plus de 300) se jettent dans le lac Baïkal mais qu'une seule, l’Angara, y prend sa source étant elle-même l’affluent de l'Ienisseï, grand fleuve russe.

     

     






    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

    Arrivée à l'auberge, je prends ma guitalélé et je vais me poser pour jouer en haut d'une bute qui domine le lac, toujours aussi beau, je vous passe les adjectifs qualificatifs pour aujourd'hui, de toutes façons je suis à court de synonyme! Après un coucher de soleil de malade (ouais, j'avais encore cette expression en poche!) , à table ! En chemin je croise le vieux monsieur pianiste d'hier qui m'invite à venir avec ma guitare ce soir au concert, je lui dit ok pour venir écouter le concert mais que pour la guitare, j'allais voir ... !



                                                                                

    J12. 19 Septembre, 1er jour au Lac Baïkal

    Comme la plupart des photos d'aujourd'hui, cette photo a été prise par Elodie et Bruno. Merci à vous les amis, parce que c'est très frustrant pour moi de pas avoir d'appareil dans un endroit aussi beau, et en plus vos photos sont super belles !



    Après mangé, nous allons donc au concert : dans une salle à côté de l'endroit où on mange, le vieux monsieur pianiste joue du piano, de l'accordéon, de la guitare, il chante dans toutes les langues. C'est vraiment très sympa. On est une vingtaine à assister au spectacle.

    Après, en rentrant à notre chambre, en levant le nez, grosse déception, le ciel est couvert : les nuages m'empêchent de voir les étoiles alors que ce soir j'étais bien décidée à aller les voir!!! Il fait super beau toute la journée et là, des nuages, y a un complot ou quoi !?! Du coup, je renonce en espérant que ce sera bon pour demain. On se fait un film (Heat) et dodo, demain matin : grasse mat' ... et chacun sait ce que ça représente pour moi... !



    La rencontre du jour  :      Chantal et  Geneviève, deux "mamans" baroudeuses super sympa

    La chanson du jour  :      





  • Commentaires

    1
    Tonton Bernard.
    Samedi 10 Novembre 2012 à 11:05

    Salut Barbara,

    Bien content d'avoir à nouveau de tes nouvelles. Une énorme bise, on pense bien à toi.

    Bernard.

    2
    babsroundtheworld Profil de babsroundtheworld
    Samedi 10 Novembre 2012 à 18:12

    Bisous du Vietnam à toi et toute ta petite famille !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :