• J19. 26 Septembre, 4ème jour à Oulan Bator

    Visa : dernier épisode, fin du suspens !


    Ce matin, on se réveille en mode guerrier : on va à l'ambassade comme on va à la guerre : surmotivés et avec toutes nos armes : invitation, réservations, justificatifs, papiers d'identité ... Comme pour compliquer notre tâche, pendant 5mn (pas plus), il neige ! Des petits flocons, mais des flocons quand même ! C'est dingue quand on voit le soleil de plomb de ces derniers jours ! Je savais que l'hiver arrive d'un coup en Mongolie mais quand même !

    On arrive avant l'ouverture, y a pas trop de monde. Peu d'occidentaux, juste un brésilo-québequois, un jeune "pseudo routard" (aucun jugement là dedans, juste que ce petit gars, bien sympa par ailleurs, a certes beaucoup voyagé, mais aux frais de papa, qui a les moyens que tout routard n'a pas) et son père qui vit en Mongolie. Il n'a pas d'invitation mais ne va en Chine que pour quelques jours donc ça devrait aller pour lui. Son père est très intéressant, c'est un archéologue qui a beaucoup voyagé et habité dans les endroits les plus beaux du monde.

    Après avoir papoté en faisant la queue, le moment fatidique : on arrive devant la même nana qui nous a refoulés lundi. Cette fois, on est prêt, c'est moi qui prendrai la parole si elle nous questionne : je me mets en mode "française qui sait pas parler anglais" (ça cooui, je fais semblant de rien voir encadré) et ça marche ! Finalement, on a tout et c'est ok pour elle : nous aurons nos 30 jours et nous pouvons récupérer nos visas dans deux semaines (normalement c'est moins mais la semaine prochaine c'est la fête nationale chinoise et tout est fermé chez eux pendant ces jours, on a de la chance jusqu'au bout !! mais bon, ça on le savait et l'important c'est de les avoir), victoire, wouhou, la Chine ne veut pas vraiment de nous : eh bah tant pis, on vient quand même, na !!!


    Pitite méthode d'une apprentie voyageuse :

    le mode "française qui sait pas parler anglais" (proche d'un mode "gogolito en vacances")


    1. quand on veut du temps pour réfléchir : "oh sorry, my english is veeery baaad, can you repeat slowly please ?" avec un accent français à couper au couteau évidemment.

    Donc à la question "qui vous invite, c'est une connaissance à vous ?" , on répond : "oh sorry, my english is veeery baaad, can you repeat slowly please ?" 


    2. quand on veut vraiment du temps, parce que put@#$, cette question me gonfle (je sais pas si je dois être honnête et risquer de jamais avoir mon visa ou si je barratine sachant qu'elle sait très bien la vérité et donc peut me prendre en flagrant délit de gros mensonge à une autorité consulaire) : "euh... elle a dit quoi là ?" en français, très grimaçant et très clairement à celui qui parle très bien anglais à côté de moi (oui, il faut des complices! Bruno en Mongolie, Aline et Séb en Norvège, JC en Inde, Jean aux Etats-Unis et bien d'autres se reconnaitront !!!!)

    Donc à la question posée une seconde fois, on répond : "euh... elle a dit quoi là ?"


    3. quand on ne sait pas quoi répondre parce que quoi qu'on dise on est dans la mer#@ : "Aaah... ooh... yes, ok, excuse me, euh... it's ok, it's (un ou deux mots simples et sans trop de rapport avec la question)... euh (un autre plus en rapport) yes (repet les deux avec un pseudo lien)... et tout ça, d'un air très convaincu ! et un "you understand ?" avec un grand sourire.

    Donc à la question posée une troisième fois : "Aaah... ooh... yes, ok, excuse me, euh... it's ok, it's my mum... friend.... euh agency, yes my mum know friend so ... agency ! You understand?"

    ça peut aussi être, à la question "combien d'enfants du groupe ont plus de 16 ans ?" pour payer le tarif adulte :  "Aaah... ooh... yes, ok, excuse me, euh... it's ok, it's 20 teenagers... holidays.... euh 15 years old, and 14, yes 20, 15 : 9, so it's 14 : 2 ! You understand?" (à un ranger américain en l'occurence!)

    Et ça marche !!! ça fini par un "ok" (et pas un K.O. , je suis chiante, têtue quand je suis dans mon droit, mais pacifique !) de la partie adverse !!!



    Après ça, on rentre à l'auberge de jeunesse, le Sun Path. Suite à une erreur de réservation, Dojma, la proprio, a donné nos lits à trois autres personnes. Comme elle est vraiment sympa et professionnelle, on sait bien qu'elle est bien plus embêtée que nous de la situation. C'est pas grave, y a une Auberge de Jeunesse juste en face, donc on déménage pour la deuxième fois à Oulan Bator ! Y a du monde dans notre nouvelle AJ (qui est sympa aussi même si c'est un peu moins chaleureux), je vais passer l'après-midi dans mon nouveau QG. Elodie et Bruno me rejoignent. Après toute cette paperasse, ça fait du bien de se poser. Il fait un peu froid dehors, après des courses au supermarché du coin, on rentre à l'auberge manger ... des nouilles (pas lyophilisées celles-là !), c'est pas original mais on trouve pas moins cher... Et puis, petit luxe, on s'est acheté des yaourts ! 




                              J19. 26 Septembre, 4ème jour à Oulan Bator                                           J19. 26 Septembre, 4ème jour à Oulan Bator 

                         smoothie au yaourt, juste super délicieux ! (Elodie en fond semble d'accord !!)

                         et pâtes du soir ! Y a des jours, j'ai quand même pas beaucoup de photos à mettre !!)



    Je termine ma soirée en regardant un film sur mon ordi : l'Arme Fatale 2, hier, j'ai regardé le 1 ! ça faisait longtemps ! 



    La rencontre du jour : une norvégienne très sympa qui est dans la même AJ et dont je sais plus le nom, qui a beaucoup voyagé en Mongolie et qui parle plutôt bien français. Comme j'étais en Norvège cet été, on a papoté ... 


    La chanson du jour : Just Another Day de Sam Cooke, que j'ai pu écouter puisque j'avais internet, et donc YouTube ...




  • Commentaires

    1
    manman
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 17:05

    Frérot confirme après avoir bossé avec toi et une bande d'enfants en Norvège : tu sais bien faire la ben^^ete qui sait pas parler anglais ! mais puisque c'est pour de bonnes causes....et quand je pense qu'il y en a qui croient que t'es en vacances



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :