• J2. 9septembre, de Madrid à Moscou

    2ème jour : Russia, me voilà !!!

     

    AEROPORT MADRID

    Après une nuit à l'aéroport, je décolle à 11h30, c'est partiiiii !! Bye bye Madrid ! Je suis au hublot et je vois la côte méditerranéenne espagnole, puis française et italienne, après on bifurque au nord, traversant les alpes italiennes, autrichiennes, et les campagnes polonaises et bielorusses... j'arrive à Moscou 5h plus tard, à 16H30 pour moi, 18h30 à l'heure de Moscou. A partir de maintenant, j'aurai 2 heures d'avance sur vous... ça y est, j'y suis, premiers pas en Russie, le vrai début du voyage c'est maintenant. 

    Il fait pas très beau, je dirais même qu'il fait pas beau du tout, il a visiblement plu, je m'en fiche, je suis à Moscou, plus grande ville d'Europe et capitale du plus grand pays du monde ! (et vous, vous êtes où là?)

     

     

    Espagne                                              alpesmediterrannée

                   L'Espagne,                    une ville au bord de la Mer Méditerrannée (petit jeu : sauras-tu trouver quelle ville c'est ?)                                      et les Alpes

     

      

    alpes

     

     

    Mais avant tout, première mission : passer le contrôle de sécurité. C'est là qu'ils vérifient mon visa et le papier des douanes, ça peut vite être pénible parce qu'au moindre problème, on parle pas la même langue et ça peut être galère... mais tout roule!

    2ème mission : récupérer mes bagages. Et là, j'ai beau attendre que tous les sacs soient récupérés, y a pas le mien... les dames de Genève puis Madrid m'ont assuré que je le retrouverai à l'arrivée, c'est pas le cas. Je m'en vais donc expliquer tout ça à des gens qui parlent que le russe : "niet bagages" et un petit air paniqué (un peu surjoué je l'avoue, mais les gens sont plus gentils quand t'as l'air catastrophé...) : ça marche, ils ont compris. Ils me disent des trucs que je comprends pas, me font attendre, vont chercher d'autres gens... au bout de 15mn, n'ont pas l'air de comprendre pourquoi j'ai pas mon sac... et puis un gars baragouine enfin quelques mots d'anglais, je lui explique que j'ai attendu 24h à Madrid donc que mon sac est peut être déjà là... et puis d'un coup, il sourit ; "don't worry, it's ok"... il me donne un papier avec plein d'écriture cyrillique mais je reconnais QUECHUA dans les mots ; wouhou, on est sur la bonne piste ! Et il me dit d'aller au service des bagages chercher mon sac. J'y vais mais problème : y a personne. Je cherche, j'attends, je demande des infos, personne ne peut m'aider. ça dure 30mn. Au bout d'un moment une (méchante, en tout cas elle a l'air) dame déboule, me prend mon papier des mains et elle se barre sans rien dire, je la suis et on arrive dans une salle pleine de valises, et que vois-je au milieu d'autres valises? MON SAC !! Mais il faudra encore 30mn de paperasse, signature et conversation russo-anglo-française (et aussi pas mal de temps à attendre qu'elle ait fini de raconter sa vie à sa pote qui est arrivée entre temps) pour qu'elle me laisse le prendre et me barrer !!! Ouf !  il est 20h. J'ai mon sac, je suis en règles, je suis en Russie, plus rien ne peut m'arrêter !

    A 20h30, je monte dans le train qui mène au centre de Moscou d'où je pourrai trouver des métro pour l'auberge de jeunesse que j'ai repérée depuis bien longtemps sur internet. Dans le train, je demande aux gens où je dois descendre et enfin un gars parle anglais! En plus il est sympa. Roman (c'est son nom) me montre où descendre, quels métro prendre, et m'accompagne même à mon arrêt de métro parce que c'était compliqué. Comme j'ai pas de roubles, il me paye mon billet de métro. Cool, ça va, y a des russes sympas ! J'arrive à 22h à l'auberge de jeunesse. Elle est bien située, les gens de la réception sont super sympas, parlent anglais et me font visiter. Ils m'indiquent un magasin ouvert la nuit à côté de l'auberge pour aller acheter de quoi manger... j'achète mon premier paquet de noodles ... et après ce bon pitit repas, je vais dormir dans un vrai lit, tout douillet avec draps propres, trop le luxe ... et demain, à moi Moscou !

     

     

     L'aéroport de Moscou, (mon attérissage en Russie a été particulier, l'avion se posant d'abord sur la roue arrière gauche, puis sur la roue droite, avant de mettre les deux et enfin celle de devant, bizAare (et flippant je l'admets) !!! 

    aeroport de moscou

                                                                             J2J2 

     Noodles et yop, ça c'est un bon repas ! Et une tisane, on change pas les bonnes habitudes (enfin si, va falloir, mais pas tout de suite!) !

     

     

     Voilà, vous avez été bien patients de lire tout ça, bon, ces deux premières journées d'avion n'avaient rien de transcendant (pour vous, moi, je m'éclate!) mais à partir de demain : je découvre la Russie ! Et puis oui, je sais je raconte un peu ma vie, mais y en a qui veulent et moi, ça me permet de garder une trace ... 

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

     

     

    La chanson du jour :      

        parce que c'est la question que je me posais et la chanson que je chantais (dans la tête hein, je suis pas folle, je veux pas être envoyée en camp pour avoir chanté les Clash dans un aéroport !!) à chaque fois que quelqu'un se barrait quand je posais une question, sans me dire si oui ou non il aller m'aider, s'il fallait le suivre, attendre, et encore plus quand on m'envoyait dans des endroits sans personnes ...

     

    La rencontre du jour : Roman, un jeune docteur en biologie de l'estomac, qui rentrait d'une conférence en Italie. C'est le premier russe qui m'a aidé à me repérer dans le métro. On a parlé voyage et  ... biologie de l'estomac !

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :