• J93. 9 décembre, 2ème jour à Siem Reap, les temples d'Angkor !!!

    Aujourd'hui, j'ai vu les temples d'Angkor, et vous ?

     

    Ce matin, ou devrais-je dire cette nuit, je me lève avant l'aube : mission voir le lever de soleil sur le temple d'Angkor Vat. On va passer la journée dans les principaux temples, le tout en tuk-tuk. C'est Chillow qui nous conduit, à 5h du mat' on va chercher Maryse à son hôtel et c'est parti ! On est à 10km des temples, ça fait une petite balade de nuit. Une fois de plus je me dis que décidément, les cambodgiens ne dorment jamais ! Avant d'arriver, on achète nos billets pour 3 jours de visite dans les temples, très marrant, ils nous prennent en photo et on retrouve notre tronche-du-matin (certains savent ce que ça veut dire pour moi!) sur notre billet en 2sec. 

    On arrive devant le temple, il fait vraiment noir, on ne voit rien. C'est une ambiance vraiment particulière, il a du monde, on distingue toutes les silhouettes et pourtant c'est très calme, silencieux... tout le monde se dirige vers l'entrée du temple qu'on devine à peine et on s'asseoit sur les rebords de ce qui semble être les ruines d'un petit temple, face à Angkor Vat. La foule continue d'arriver, on se positionne tous face au soleil et on attend... quelques flash crépitent déjà, ceux qui ont des bons appareils photos...

    Et puis, ça se passe de mots, avant même que le soleil ne pointe, on distingue la célèbre silhouette du temple ...

     

     

     

     

     

     

    Puis ça se dévoile progressivement, sous un ciel juste magnifique ...

     

     

     

     

     

    Après avoir pris le temps de profiter du spectacle qui s'offrait à nous, on prend un bon ptit déj bien mérité dans une des nombreuses échopes juste à côté (notre échope s'appelle Mickael Jackson, mais on aurait aussi pu aller à Angelina Jolie, Mickey Mouse ... ça sonne très cambodgien tout ça!!). Maintenant qu'il fait jour, je me rends compte qu'il y a vraiment du monde. Après avoir pris 3000 photos, on part visiter l'intérieur du temple.

     

     

     

                                                        

     

     

     

    Après (euh, avant) Superman, Spiderman, Batman ... Jayavarman !

    Oui, c'est bien avant tous nos superhéros aux supers pouvoirs que débarque Jayavarman. Son super pouvoir? Etre capable de renverser la domination de Java sur les khmers, de se proclamer roi, et de réunifier tout les royaumes khmers en un seul. Il est trop fort, et réinstaure le culte du dieu-roi (du coup, son peuple va lui trouver plein d'autres superpouvoirs divins que je ne saurai remettre en cause!), installe la capitale du royaume vers le lac Tonlé. On est en 802 et c'est le début de l'empire khmer, l'âge d'or du pays que l'on appelle aujourd'hui le Cambodge (les cambodgiens sont quasiment tous des khmers). A certaines périodes, l'empire a dominé des régions du Laos, de la Thaïlande, du Vietnam et même jusqu'en Birmanie et Malaisie actuels.

      

    Ouais mais Angkor ?

    Capitale d'un des plus grands empires de l'est asiatique, Angkor est le site où les rois successifs du IX au XVe s. ont construits temples, résidences royales et lieux de culte, mais aussi des réseaux hydrauliques (à la base de la prospérité de la région), des routes, des remparts et des douves, des réservoirs ... sur plus de 400 km carrés. L'architecture et les bas reliefs peuvent témoigner de la puissance, et de la richesse de l'Empire.  Imaginez la tronche des explorateurs européens qui, vers 1860, au milieu de la jungle cambodgienne déterrent progressivement les ruines d'un temple qui s'avère être énorme, puis deux, puis se rendent compte qu'il y a là des hectares et des hectares de temples encore magnifiques, enfouis dans la jungle, certains tombant en ruines, d'autres se faisant littéralement bouffer par la nature. Encore aujourd'hui, il reste des choses à (re)découvrir dans la jungle cambodgienne...

    Les études des archéologues sur le site ont permis de redonner une Histoire au Cambodge, dont la puissance du royaume d'Angkor était vue comme un mythe.

     

     

     

    Angkor Vat

       L'Angkor Vat est le temple le plus connu d'Angkor, celui dont la silhouette symbolise à elle seule tout le reste. Il a été construit entre 1112 et 1152 par Suryavarman ll et ici, chaque mur, chaque gravure, sculpture a une signification bien précise. A la base, en l'honneur de Vishnou (donc un monument hindou), il est devenu ensuite un vrai lieu de culte bouddhiste.

      C'est immense et finalement, de l'intérieur, on ne s'en rend pas compte, c'est quand on doit en faire le tour qu'on réalise l'ampleur du temple. C'est peut-être l'édifice religieux le plus grand du monde, le mur d'enceinte mesurant 1,5km sur 1,3km.

     

     

                                                        

     

     

     

                                                                         

                                                           gros singe boit à la bouteille, avec les mains.                           Et hop, sans les mains !

        

     

     

     Angkor Thom

     

    encore angkorAprès Angkor Vat, on reprend le tuk tuk et on se rend à Angkor Thom un ensemble d'édifice, comme une ville et qui a abrité la résidence royale. Angkor Thom a été construit vers 1200 par Jayavarman VII. On entre par une allée et une porte, déjà là c'est magnifique. Puis on arrive au Bayon, le principal temple d'Angkor Thom, et surement un des plus beaux, on ne remarque pas tout de suite le nombre de visages sculptés dans la pierre, au début je m'arrête devant chaque visage, souriant et très grands, on ne sait toujours pas avec certitude aujourd'hui s'il s'agit de Bouddha ou du roi de l'époque qui a fait construire le temple. Puis, je me rend compte qu'il y en a des tonnes, chaques tour, colonne est faite d'au moins 4 grands visages, jamais deux fois le même, le regard, le sourire... chaque fois différent. On se balade un bon moment, c'est très grand et chaque détour ouvre sur une pièce, une place, souvent un tas de ruines, mais toujours très beau...Par contre, le soleil tape fort et chaque bout d'ombre est pris d'assault ! Il y a du monde mais c'est pas grave, j'ai le nez en l'air de toute façon...

     

     

                  encore angkor              encore angkor                             encore angkor

                              Après l'entrée sud, on découvre les restes de la cité.

              En costume typique cambodgien, un groupe très souriant entre deux photos avec les touristes !!    

     

     


      

    encore angkor

      

     

     

    Après le Bayon, avec Maryse on continue notre exploration des temples dans la jungle, on marche au milieu de la forêt et on tombe sur des ruines, parfois un petit tas de pierres insignifiant, parfois une superbe pyramide ou un ancien temple mangé par la végétation... 

    encore angkorC'est comme ça qu'on arrive devant le Baphuon, une grande pyramide. En plus on peut entrer et monter tout en haut ! Oui mais petit problème, au moment de monter, un gardien me montre un panneau qui liste tout ce qui est interdit pour rentrer, et notamment, pas le droit au short. ça fait plusieurs mois que je fais super attention à ne pas être en débardeur ou short dans les édificies religieux, voire dans la rue, mais au Cambodge et encore plus à Siem Reap et Angkor, tout le monde est en short voir mini-jupe !! Donc je n'avais pas prévu. Le gars a l'air de réaliser que ce n'est pas forcément logique ce panneau puisque les autres temples, qui sont des ruines et non plus des lieux de cultes pour la plupart, n'ont pas d'interdiction. Qu'à cela ne tienne, je sors un long foulard/check/écharpe/drap que je trimballe partout et m'en fais une jupe longue, après tout, je ne veux pas heurter qui que ce soit et depuis le début encore angkorde mon voyage, je tiens vraiment à ce que ce soit moi qui m'adapte et à respecter tous les lieux et personnes que je rencontre dans son propre pays. Mais ce n'est pas si facile, il me montre maintenant l'interdiction de jupes et robes, le pire c'est qu'il a l'air plus désolé que moi... Je joue ma dernière carte, comme il est interdit d'avoir les genoux découverts, je tire sur mon short, mais alors super fort !!! Et puis je tire sur mon tee-shirt aussi parce que là, ça deviens un short taille basse !! Maryse ajoute la touche finale : "She comes from France to see that !!! Please, it's a dream for us to discover the temples, it's the only day in a life to come here, so much kilometer to come here... !!! " C'est gagné ! Avec mon short sous les genoux et mon tee-shirt aussi, je monte enfin les marches de cette magnifique pyramide sans avoir peur de choquer quelqu'un !!! C'est très haut, les marches sont toutes petites, il fait toujours aussi chaud et lourd mais Wouahoooo, ça vaut le coup !!

     On reprend notre route dans la jungle, on est accompagnées d'un bruit stridant, très aigu comme un sifflement dans l'oreille mais on l'entend toutes les deux donc ça vient pas de moi! Et c'est super fort ! On en conclut qu'on a à faire à des insectes, des espèces de cigales, mais c'est impressionnant parce ce que ça veut dire qu'elles sont des milliers ...

                   

    encore angkorAu détour des arbres et de leurs racines, immenses, une pyramide, puis un temple, bouddha couché qu'on ne remarque qu'en repartant, une cambodgienne très sympa à qui j'achète une noix de coco (rafraichissante et nourrissante, tout ce qu'il me faut pour combler l'absence de repas de ce midi!) et dont le sourire de son bout de chou n'a d'égal (oui, j'aime-à utiliser des expressions obsolètes mais néamoins compréhensibles par mes semblables) que ses éclats de rire quand je lui fais des grimaces ... 

      

                                            encore angkor                                 encore angkor               encore angkor     

     

    Un bouddha géant et couché, incognito planqué dans la jungle comme si de rien n'était genre," je suis un temple"...

    mais nous on t'a repéré !!

      

    Preah Khan

    le tuk tuk nous amène ensuite vers le Preah Khan, un temple sur lequel la nature a totalement pris le pas puisque les racines ont envahis les ruines et les arbres se construisent au dessus des batiments. Plusieurs temples sont comme ça, mangés par les racines immenses, dont le Ta Prohm. Si ça vous dit quelque chose, c'est peut être que vous avez vu Lara Croft, le film a été tourné là.

     

     

            encore angkor                  encore angkor                   encore angkor                       

     

     

     

    encore angkor

     

    Ah oui, sur les photos, j'ai mis des heures à attendre que tous les chinois et autres touristes, mais quand même surtout les chinois, soient partis donc on se rend pas compte, mais c'est plein de monde ici !! Dans la jungle ça va parce que le touriste ne marche pas beaucoup, il préfère prendre le tuk tuk, et donc faire le tour par les routes, mais dans les temples, c'est parfois la cohue d'un coup (et puis plus rien quand les cars de chinois s'en vont!)... 

    (je me considère évidemment comme une touriste aussi, mais j'entends ici par touristes, ceux qui n'ont pas le temps -et la chance!- de se balader tranquillou)

     

     

     

                encore angkor                                     encore angkor                    encore angkor                      

    alors voilà le résultat, quand je veux une photo devant les racines... avec 30 ou 40 chinois qui me regardent et attendent leur tour pour prendre la pause devant les racines : impossible, je suis morte de rire devant tout ces gens face à moi ! Moi qui voulais prendre une photo ici pour pas qu'on voit les autres gens , c'est moi qui les vois !!!! Sur la dernière, quelqu'un derrière moi? ba ouais , pas possible autrement ! Et merci Maryse pour ta patience de photographe !!

     

     

    Mon dilemne cambodgien

    à la sortie de chaque temple, plein d'enfants nous attendent, ils sont visiblement très pauvres et essaient de nous vendre bracelets, cartes postales et autres souvenirs. Ils insistent beaucoup, nous suivent et ont vraiment l'air malheureux et même si parfois je sais qu'ils en rajoutent devant nous, les cambodgiens sont vraiment très pauvres et la réalité est là ...

    Après m'être bien renseignée, il est souvent conseillé de ne pas leur donner d'argent car ce qu'ils gagnent n'est pas toujours pour eux et on ne sait pas toujours quel adulte va le récupérer et pourquoi...

    Donc voilà mon dilemne : ces enfants qui me regardent l'air triste et implorant me tendant leurs cartes pour un ou deux dollars qui seraient bien plus pour eux que pour moi, dois-je leur acheter quelque-chose, récompense de leur travail qui leur assurerait de manger?

    ou l'argent va-t-il être donné à un adulte qui redistribuera à sa manière l'argent et, à juste titre ou non, se sert des enfants qui, c'est certain, touchent les adultes plus que n'importe qui, profitant ainsi d'un bout de chou qui pourrait être à l'école?

    et bien peut-être que j'ai trop regarder Slumdog Millionnaire (très bon film au demeurant), mais j'ai du mal à cautionner ce que je ne connais pas, je préfère leur donner de temps en temps à manger mais pas d'argent directement. Cela ne m'enlève ni un certain sentiment de culpabilité, ni mes doutes, et la tristesse reste aussi de toute façon ...

      

     

    Après un dernier temple, on rentre à la nuit tombée, ce qui nous a fait une sacrée journée ! Ce soir, on mange rapido à notre resto de rue préféré, et au dodo ! 

     

    encore angkor

     

     

    Quelques photos de petits loulous, très heureux et épanouis, avec leur parents, toujours aussi souriant, ça fait plaisir à voir, d'autant plus qu'ils adorent papoter avec nous, avec leur quelques mots d'anglais...

     

     

    J93, TEMPLE D ANGKOR

     

     

     

    J93, TEMPLE D ANGKOR

       

     

     

     

    J93, TEMPLE D ANGKOR

     

     

     


  • Commentaires

    1
    manman
    Vendredi 1er Mars 2013 à 06:49

    Wouuuuui te voilà de retour ! petit retour en arrière de quelques mois mais tant pis,c'est le même plaisir de te lire et rencontrer le Cambodge...je ne peux plus dire j'arriiiiiiiiiive , on est venus partager un bout de route avec toi et déjà repartis ...Merci pour les photos aussi et le sourire des enfants



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :