• Ma chasse aux étoiles

    Ceux qui me connaissent le savent, j'adooooooore regarder les étoiles.

    En France, ça consiste juste à légèrement proposer d'aller en haut d'une montagne au moment où les amis demandent : on fait quoi ce soir (genre boire un verre ou sortir...)? Fétarde que je suis, je risque de répondre : y a pas de lune ce soir, le ciel a l'air dégagé, c'est un temps a aller au Semnoz ou dans la campagne ! Desfois, ça marche ...

    Mais le mieux c'est en voyage, on a le temps et surtout on est dans la nature. Du coup, j'ai vu de très beaux ciels sur la côte ouest des USA, en Suède, en Australie mais le froid, les nuages et les arbres m'ont souvent génée ... Mais là, en partant près d'un an dans des endroits reculés, je vais pouvoir en voir des cieux magnifiques (cool, on a pas souvent l'occaz de mettre "ciel" au pluriel, et je profite d'avoir le choix - rare - d'utiliser les deux formes de ce pluriel dans cet article!!) !

    Donc, me voilà en  Russie et une fois quitté Moscou, je me dis que je vais pouvoir regarder les étoiles au bord du lac Baïkal. Le ciel est en effet un des plus beau jamais vu mais le premier soir, je suis vraiment malade et je peux pas aller voir ça de plus près, l'aperçu que j'ai de notre chambre est juste magnifique, on voit beaucoup d'étoiles et elles sont très brillantes. Le deuxième soir, pas de bol, alors que toute la journée il a fait un temps superbe, au moment de sortir, le ciel se couvre. Trop de nuages, rien à voir, je suis super déçue et frustrée. Le troisième soir, avec Elodie et Bruno, on arrive quand même à aller voir le ciel, bien habillés (il fait super froid en Sibérie la nuit!!), on va sur les hauteur du lac. Petit problème : la lune !!! Elle n'est pas plein et donc pas hyper lumineuse mais c'est déjà trop. On passe quand même un super moment, le ciel est très très beau. Pour le ciel parfait, ce sera en Mongolie, ciel dégagé et pas de ville (donc pas de pollution lumineuse), ça devrait être super ...

     

    Ma chasse aux étoiles

     

     

    Après avoir quitté Oulan Bator et partie dans les contrées de la Mongolie intérieure, je guette dès le premier soir les étoiles, elles sont très bien mais y a des espèces de lampadaires entre les yourthes (qui sont des ger). Le deuxième soir, le ciel est couvert et le troisième ... noooooooooooooooooooon !!!!!!!!!! La lune est énorme !!! Super lumineuse ! Et ça va être comme ça toute la semaine (même pire, deux jours plus tard : pleine lune !! Bien sur, j'entend Oh, qu'elle est belle, la lune, elle est orange, elle est grande, elle est ... JE M'EN F...ICHE !!!! Elle est moche (mauvaise foi quand tu nous tiens!), elle m'empêche de voir les étoiles !!

      

    Ma chasse aux étoiles

     

     

    En Chine, une fois quitté les villes Pékin, Xian, Chengdu... dont la pollution empêche de voir le soleil (donc je vous raconte pas pour les autres étoiles à quelques millions d'années lumières de là ce que ça donne) et les villages tibétains à 4000m d'altitude où il fait froid et desquels il faudrait s'éloigner pour cause de lampadaires), je mise sur les Gorges du Saut du Tigres (où je fais un trek à l'écart de toutes villes) pour voir un beau ciel étoilé, et bah c'est pas mal ... pas mal du tout, c'est même magnifique, petit problème, les montagnes autour ne me laisse entrevoir qu'une toute petite partie du ciel... Jusqu'à ce que, vers minuit, la lune débarque... Bon, mais n'empêche, y a du mieux, pendant une demi heure, c'est très joli, tout petit, mais très joli... ça avance ...


    Ma chasse aux étoiles

     

     

    Et puis, c'est la décadence : successivement au Vietnam, au Cambodge et enfin en Australie, je galère à voir un beau ciel : au Vietnam, même sur le pont du bateau dans la baie d'HaLong, des lampadaires me poursuivent et sur terre, vers le Mékong des moustiques me poursuivent. Au Cambodge, même à Ko Kep, impossible :  y a des palmiers, c'est joli mais question étoiles, je vois pas grand chose. Et en Australie bah ... je suis en plein Sydney, sans commentaire ...

     

                    Ma chasse aux étoiles                      Ma chasse aux étoiles                         Ma chasse aux étoiles

     

     

    En Nouvelle Zélande, la donne change : j'ai le temps! Donc je peux échapper à la lune quand elle est là... Il fait beau et il n'y a pas beaucoup de ville...Du coup, en trois mois, j'ai eu quelques très belles soirées étoilées, d'autant plus que Séb puis Laurence se joingent à moi sur ce coup là, armé de l'appareil photo du photographe... N'empêche qu'entre les nuages qui débarquent au dernier moment et les arbres qui limitent le panorama, on pourra pas parler d'un ciel parfait, même si, entendons-nous bien, c'est magnifique, la preuve en image ...

     

     

     

    Ma chasse aux étoiles

                                                                            photo de Séb 

     

    Du coup, arrivée au Chili, il faut que mon idée fixe du ciel parfait prenne fin, avec son ciel le plus pur du monde, le désert d'Atacama sera le lieu parfait. Et il le fut.

     

    Le 11 avril, soirée magique à l'observatoire Del Pangue, non seulement j'observe les étoiles sans la Lune, sans nuage, sans lampadaires, sans pollution et du haut d'une montagne qui offre une vue à 360° mais en plus j'observe les étoiles dans un téléscope. "Un grand astronome nous explique le ciel, celui qu'on voit, celui qu'on ne voit pas. Je vois les anneaux de Saturne, la surface de Jupiter, les nuages de Magellan, la Nébuleuse de la Tarentule ... C'est magnifique. Le ciel de l'hémisphère sud nous permet de voir hors de la galaxie. Ce soir je me revois gamine, devant ma tv et un documentaire sur les étoiles qu'on peut voir du Chili, je me revois en train de me dire "j'irais". J'y suis ..."

    (extrait de l'article du 11avril)

     

     


  • Commentaires

    1
    Sebi
    Dimanche 26 Mai 2013 à 12:44

    No comment..... :)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :