• J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

    2ème jour,on continue de s'en prendre plein la tronche(et surtout les yeux) !



                                                         J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

    première photo de la fine équipe

     



    Aujourd'hui, c'est le petit déj' au lit qui me réveille, en effet Ulzi nous amène le thé, le pain et des pains typiques mongols. Une fois de plus le soleil est au rdv. Après le petit déj, petite toilette et petite euh non, grande visite du grand monastère d'Erdene Zuu. 



     

           J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake                J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake                   J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake                  J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

      Notre "ghesthouse-campement"   :             Notre ger                                              Notre "salle de bain" (un évier)                      Notre couple belge



     

    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake   Le monastère est très grand, on croise beaucoup de moines (normal), c'est un lieu de culte important. Ulzi nous explique plein de chose sur les divinités, les pratiques et croyances bouddhistes, c'est très interessant parce que pour une fois, cela m'est expliqué par quelqu'un qui pratique cette religion ce qui rend la chose très riche. En plus, c'est beau.

     

     

     

     

     

    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

     
     
     
     
     

    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

     

      

     

     

     

    Le Bouddhisme


    Le bouddhisme est pratiqué comme une religion mais c'est à la base plus une sorte de 

    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

    philosophie de vie, un enseignement par "le Bouddha", celui qui a compris les choses et les enseigne. L'idée principale est d'essayer de comprendre les choses de la vie. Après, il faut en dégager des valeurs et agir selon elles. Le bouddhisme comprend énormément d'enseignements mais aussi de divinités, symboles, concepts et pratiques. Il marque profondemment l'art, la culture et le mode de vie des bouddhistes.


    Les stupa sont des monuments, de toutes tailles, que l'on trouve dans tous les pays où il y a des bouddhistes. Il rendent honneur à Bouddha. Il y en aurait 108 rien que dans le monastère d'Erdene Zuu.



    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White LakeLe bouddhisme tibétain est le bouddhisme tel qu'il est pratiqué au Tibet et en Mongolie. Il est aussi appelé bouddhisme lamaïste car leur chef (un peu comme le Pape pour les catholiques) est le Dalaï Lama. Pour beaucoup, rencontrer un jour le Dalaï Lama, symbole de paix, de compassion, de bienveillance et de savoir, est un rêve et serait un grand honneur. Sa photo est très souvent posée dans les temples et monastères bouddhistes. Plus de la moitié des mongols sont bouddhistes, même s'il n'est plus religion d'Etat.



    Bouddha dit "le bouddha historique" s'appelait Siddhārtha Gautama et aurait vécu au VIe siecle avant JC. Ce n'est pas un dieu, c'est un homme qui aurait découvert selon les bouddhistes la chose la plus importante : comment se débarrasser de toutes souffrances et donc être en paix. Parmis les enseignements de Bouddha (cet enseignement, philosophie ou loi s'appelle le Dharma), il y a l'idée qu'il faut être généreux, bienveillant, patient pour être heureux et atteindre la paix.

     

     

     


    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

                                                                                                               


    Une des 4 tortues qui encerclent le site de l'ancienne capitale Karakorum et censées la protéger. Selon la légende, il faut lui souffler un voeux à l'oreille et faire trois fois le tour de la tortue pour qu'il se réalise ... je vous dirais si ça marche !!





     

    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

                                        Non, cette photo ne m'a fait mal au genou, maman                                             (euh, sauf peut-être le 12ème atterrissage, je plaisante, Elodie a géré : 3e essai réussi!)




    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White LakeAprès, on monte voir le haut de la ville, en fait c'est assez grand pour une ville mongole. De l'autre coté, on a une super vue sur la vallée. A côté d'un monument rappelant la grandeur de l'Empire Mongol à son apogée, un groupe d'enfants s'amuse, aujourd'hui c'est samedi, ils ne vont pas à l'école. C'est marrant comme ils ressemblent aux enfants de chez nous, les filles d'un côté, ont toujours l'air de comploter et les garçons, jouent à "celui-qui-sera-le-plus-fort" , à savoir, celui qui arrivera 

    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

    à descendre quelques marches sur un vieux vélo qui traine là. Par contre, quand on arrive, on fait sensation, "hello", "hello" crient-ils de tous côtés! Les gamins se mettent devant pour que je les prenne en photo, en continuant de crier "Hello" toutes les 30 secondes (visiblement c'est la seule chose qu'ils savent dire en anglais!)

     

     


          J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake        J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake           J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake                 J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake                




    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake




    Puis on rentre manger au camp de ger. Un énorme plat de pâtes et du mouton, ça, c'était pas trop mon truc mais je crois qu'il va falloir s'y faire... ! Sinon, c'est super bon... donc vu comme c'est bien cuisiné, je pense que je vais m'y faire sans soucis !!

     



    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake La petite fille de la famille, Striitch (ou en tout cas je l'appelais comme ça et elle comprenait!) en train de "faire de la place" sur le fil à linge de sa mère. Pour ça, elle enlève le linge qui sêche ... c'est toute une logique.

    Striitch est trop mignonne, cette petite blondinette (c'est la seule qu'on aura croisé en Mongolie), est pas timide et on s'est bien marré à faire l'avion ...


      

     

    Après le repas on reprend la route, vous vous en doutez, c'est super beau... (j'essaie tant bien que mal de me limiter en adjectifs et autres superlatifs, mais c'est pas facile !!) Au bout de quelques heures, on s'arrête un peu au milieu de nulle part. Il y a une grande pierre. Et quelques gers. Ulzi nous demande si on veut dormir ici où si on se sent d'attaque pour rouler encore quelques heures, vu qu'ici, y a pas grand chose (juste une vue superbe mais ça semble être le cas partout), donc on continue !


     

     

     

                                                                J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake                                                    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

     

    En chemin on s'est arrêté dans une ville, Ulzi fait les courses. Sur le marché, tout le monde nous regarde vraiment comme si on était des extraterrestres .... Sauf deux gamins qui, eux, nous prennent pour des stars! Ils veulent que je les prenne en photo et prennent la "pose".





    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake

    Selon une légende, seuls les mongols les plus forts et les plus valeureux parviennent à lancer une pierre et à la faire retomber de l'autre côté du gros caillou, ... nos deux garçons sont très très forts.

     

     

    L'école en Mongolie

    Quand nous étions en haut de Kharkhorin, j'en ai profité pour me renseigner : comment se passe la scolarité des enfants en Mongolie ?


    Vont-ils tous à l'école? Oui, l'école est obligatoire. Tous les enfants de 6 à 18 ans sont scolarisés. Dans chaque ville, même village, il y a une école. Grâce à cela, tout le monde sait lire en Mongolie. Et à l'école on peut apprendre l'anglais, le russe ...


    Comment font ceux qui habitent loin de tout village ? Il y a des internats pour les enfants qui ne vivent pas dans la ville, notamment ceux qui sont nomades. C'est assez dur pour eux au début parce qu'ils restent du lundi au vendredi et ne rentrent chez eux que le WE.


    Il y a des universités ? Oui, bien sur. De plus en plus de jeunes vont à l'université. Mais ce sont surtout les filles. Les garçons doivent souvent être présents avec le reste de la famille pour aider à l'élevage des troupeaux. 


     

     

     

    Sur la route, on voit tout le coucher du soleil, à 360°, partout, c'est super beau. La Mongolie est connue et réputée pour ces steppes, mais elle offre une variété de paysages que l'on soupçonne pas forcément, montagnes, sillons creusés par les rivières (sûrement la fonte des glaces), collines, il y a même des sapins quand on monte un peu. On fait une halte pour "see the horse", jolie expression pour dire qu'on va faire pipi !



    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White LakeLe jour fait place à la nuit.  La route fait place à la piste, signe qu'on s'éloigne de la civilisation. Il fait maintenant très froid dehors. On devine des yacks, dont on croise des troupeaux dans la "montagne". Plusieurs heures comme ça et vers 21h, on arrive épuisé (c'est hyper fatigant d'être secouée, de se tenir à ce qu'on peut, d'essayer de se maintenir droit ...!), on a bien tracé ! Et ça a bien secoué une fois de plus ! Et pour s'éloigner de la J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lakecivilisation, on s'est éloigné!! La lune est toute ronde est éclaire tout, du coup, même s'il fait nuit depuis 2h, on voit bien : 5 ou 6 gers, et un énorme lac dont on ne voit que la noirceur pour ce soir. On est accueillis dans la cuisine du "campement", une petite cabane où nous attend une famille. On nous sert de la soupe (aux choux!!) et pendant le repas, on voit notre première émission tv mongol, ça à l'air étrange ... La famille est adorable, aux petits soins malgrè l'heure tardive. Ils se serrent tous pour qu'on puisse tous s'asseoir, nous proposent plein de choses à manger. Ils ont le sourire, et essaient de communiquer malgrè la barrière de la langue. Ils ont aussi beaucoup d'humour. Puis on découvre notre ger, que dis-je, notre four, notre sauna : il fait hyper chaud la dedans ! Alors que dehors, ça caille vraiment !


    Toilette express. sommeil express. On s'en est pris encore plein la tronche aujourd'hui... 2ème jour, réussi !



    J22. 29 septembre, de Kharkhorin au White Lake


    La rencontre du jour : Charlotte, que j'apprends à connaitre. Elle enseigne les religions dans une école (en Angleterre les enfants ont des cours de religion, genre d'instruction civique). Quand j'écoute Charlotte qui adore son métier, je me dis qu'ils n'apprennent pas que l'histoire, les concepts et les arts des religions, ils acquierent plus de tolérance, de valeurs, et une ouverture d'esprit qui ne ferait pas de mal dans notre cher pays ! Charlotte voyage beaucoup, notamment en Asie, a 32 ans, elle a déjà bien vadrouillé et à chaque fois, elle ramène de quoi décorer sa salle de classe et plein d'info sur les religions du monde ...


    La chanson du jour :     





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :